Saut au contenu
Retour

A Marsilly, l’assainissement raconté aux enfants

A Marsilly, l’assainissement raconté aux enfants

Mis en service en avril, le nouveau Pôle épuratoire Nord de Marsilly traite les eaux usées de cette commune et de sa voisine d’Esnandes. Les enfants des deux écoles découvraient sur site, le 13 octobre dernier, le fonctionnement d’une station dernière génération.

« Et ce gros ventilateur, ça sert à quoi ? » Avec les enfants, les questions ne sont pas toujours là où on les attend. « Il refroidit le moteur de cette machine que tu aperçois». Rassemblés à l’entrée de la salle de pré-traitement des eaux, les enfants de cette classe de CM2 d’Esnandes observent ce que leur décrit Paul-Robin Roulet, chef d’équipe du nouveau Pôle épuratoire Nord de l’agglomération, en service depuis avril 2017. Un instant plus tôt, le groupe visionnait en salle d’accueil une vidéo expliquant l’assainissement des eaux usées.

« Quand vous tirez la chasse, quand vous vous servez du robinet, l’eau part dans des tuyaux qui la conduisent jusqu’ici pour être traitée. Sur ce pôle épuratoire, c’est l’eau de toutes vos maisons qui nous arrivent ». Face au jeune auditoire, Philippe Cailbault, responsable du service assainissement de l’Agglomération, choisit des mots simples pour décrire un processus dont la finalité, elle, n’échappe pas aux enfants. « C’est pour nettoyer l’eau avant de la renvoyer dans la mer et le milieu naturel », dit Julia, une élève d’Esnandes.

« C’est comme avec le jus d’orange »

Le chapitre sur l’assainissement de l’eau est inscrit au programme de sciences du cycle CM1-CM2. « C’est appréciable de pouvoir l’illustrer en se rendant dans une station comme celle-ci », commente Valérie Locret, institutrice à Marsilly.

Avant l’inauguration officielle* de cet équipement dernière génération, qui achève 15 ans d’investissement pour le traitement des eaux de l’agglomération, ce sont donc cinq classes d’Esnandes et de Marsilly qui ont eu ce vendredi matin les honneurs des lieux. Curieux, les enfants écoutent les explications sur les différentes phases, le pré-traitement des eaux puis le traitement biologique « à l’aide de bactéries bien utiles qui évitent d’utiliser des produits chimiques », la clarification « c’est un peu comme avec le jus d’orange.

Si vous le laissez reposer, la pulpe descend au fond », puis la désinfection par lampes à ultraviolets, enfin le traitement des boues. « Je n’ai peut-être pas tout compris », admet Chloé, copine de Julia en remontant dans le bus. Pas grave ! tout ceci va également décanter puis être repris tranquillement en classe. Les élèves auront alors des images concrètes de ce que signifie l’assainissement des eaux usées.

*organisée vendredi 13 octobre à 11 heures


Pour naviguer sur le site de la Communauté d'Agglomération, veuillez mettre à jour votre navigateur ou utiliser un navigateur moderne.

Ci-dessous quelques liens de téléchargement vers des navigateurs récents :