Retour

Comment lutter contre le moustique tigre ?

Comment lutter contre le moustique tigre ?

Comment lutter contre le moustique tigre ?

Ils sont facilement identifiables par leurs rayures blanches. Les moustiques tigres ne cessent de se propager depuis leur apparition sur le territoire métropolitain en 2004. En 2020, ils étaient présents dans 566 communes de Nouvelle-Aquitaine, soit 74 de plus que l'année précédente.

moustique

En supprimant ou vidant tous les endroits et objets pouvant retenir l’eau de pluie, on empêche le moustique tigre de pondre et de proliférer !

80% des moustiques naissent sur le domaine privé… nous avons donc tous un grand rôle à jouer !

Les femelles moustique tigre privilégient de petites quantités d'eau pour pondre leurs œufs (l'équivalent d'un bouchon d'eau peut leur suffire!). Elles pondent jusqu'à 200 œufs tous les 15 jours qui se développent dans toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels où l'eau peut stagner : vases, pots et coupelles, récupérateurs d'eau, fûts, bidons, bondes, rigoles, regards pluviaux, gouttières, terrasses sur plots, ou même dans des objets laissés dans le jardin (jeux d'enfants, pneus, matériel de travaux...). 

Le saviez-vous ?

Le moustique tigre est un moustique urbain qui se déplace peu : il vit dans un rayon de 150 mètres : le moustique qui vous pique est donc né dans votre quartier ! Ce moustique a une durée de vie moyenne d’environ 1 mois.

Les bons gestes 

  • Contrôlez les récupérateurs d’eau de pluie : la saison dernière, en Gironde, plus de 50% des gîtes larvaires découverts logeaient dans un récupérateur d’eau. A savoir : même un récupérateur d’eau de pluie est fermé d’un couvercle, le moustique peut entrer et ressortir par la gouttière ! Les solutions : tendre une moustiquaire ou un tissu entre la sortie de la gouttière et la surface de l’eau,  vérifier et supprimer toutes les semaines les larves installées ou vider l’eau.
  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur : coupelles des pots de fleurs, bâches, pneus usagés, encombrants, jeux d'enfants… Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques. Petite astuce : Vous pouvez mettre du sable dans les soucoupes de pots de fleurs : l’eau sera présente pour la plante mais le moustique ne pourra pas y pondre.
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et notamment les regards où de l’eau peut stagner. Le moustique adore les rétentions de pluie dans un amas de feuilles ou d’autres matières !
  • Couvrir les réservoirs d’eau (bidons d’eau, citernes, bassins, piscines hors d’usage…) avec un voile ou un simple tissu pour éviter à l’eau de stagner et au moustique d’y accéder.

En savoir plus

Vous pouvez photographier les moustiques et envoyer vos images au service départemental de démoustication ou les signaler directement sur l'application i Moustique®.

Cet outil permet également d'identifier les moustiques parmi les autres insectes et de connaître les "bons gestes" de prévention. 

  • L'application i Moustique ®, est téléchargeable gratuitement sur Apple Store et Google Play
Revenir à la liste des actualités