Retour

Des atouts économiques et le goût de l'innovation

Des atouts économiques et le goût de l'innovation

UNE AGGLO CRÉATIVE & ENTREPRENANTE

Casque de réalité virtuelle

L’Agglo tire sa force et son dynamisme économique de la diversité de ses entreprises. A côté de grands groupes emblématiques comme Alstom, Senoble ou Léa Nature, des PME/PMI développent ici des activités à forte valeur ajoutée, souvent sur des secteurs de niche ou de pointe. Le passé technologique et industriel du territoire a progressivement laissé place à une logique de « filières », dont les figures de proue sont le nautisme et l’agroalimentaire. Le secteur tertiaire, en plein développement depuis le début des années 2000, est fortement imprégné des technologies de l’information et de la communication.

L'ÉCONOMIE MARITIME

Le territoire rochelais a su faire de son ancrage maritime un formidable atout de développement. Avec ses 4 ports (Vieux-Port, port de plaisance des Minimes, port de pêche de Chef-de-Baie, port de commerce de La Pallice), La Rochelle est l’un des plus grands sites portuaires français. Un statut qu’elle met au profit de la croissance bleue. 

  • La filière nautique, qui a façonné l’identité du territoire, est aujourd’hui l’une des clés de sa renommée. L’Agglo affiche la plus grande concentration nationale d’entreprises nautiques, des bureaux d’études et architectes navals de renommée internationale qui forment ensemble un écosystème unique.
  • Port Atlantique La Rochelle figure au 6ème rang des Grands Ports Maritimes français. Disposant des seules installations en eau profonde de la façade atlantique, il a su allier des atouts naturels à un positionnement fort sur certaines filières pour devenir un acteur économique majeur et durable du territoire.
  • Bien plus qu’un port de pêche, le site de Chef-de-Baie est quant à lui une véritable « plateforme des produits de la mer » et un pôle de services pour les professionnels de la filière.
L'AGROALIMENTAIRE

La filière agroalimentaire locale compte plus d’une quarantaine d’entreprises de pointe, tout particulièrement dans le secteur de la nutrition-santé. Confrontées à une exigence d’innovation permanente, elles jouissent sur le territoire d’un « écosystème » local favorable à leur développement.

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Terrain d’expérimentation de « la ville durable », l’Agglo a su attirer et faire éclore de nombreuses TPE, PME et PMI innovantes dans le domaine de la transition énergétique. Elle a également engagé la création d’une technopole dédiée aux énergies renouvelables et aux bâtiments durables, en partenariat avec l’Université de La Rochelle. Ce projet unique en France, baptisé Atlantech, mêlera à terme formation, recherche et développement, activités économiques, habitat et services.

LE DIGITAL

Presque tous les métiers du transmédia sont aujourd’hui présents sur le territoire. Des synergies se développent. En particulier à travers l’écosystème « Digital Bay » qui accompagne les entreprises dans la transition digitale de leur activité et le développement de leurs projets numériques.

UNE AGGLO INTELLIGENTE & STIMULANTE

Scientifique à l'université

Conjuguant les avantages d’un territoire à la fois dynamique et de proximité, et, cerise sur le gâteau, avantagé par le climat, La Rochelle est une ville en mouvement où il fait bon vivre et étudier.

Les étudiants, qui composent aujourd’hui presque 10 % de sa population, bénéficient ici d’infrastructures modernes, de nombreuses activités sportives et culturelles, de logements adaptés et de services spécialement pensés pour eux.

La Rochelle accueille près de 14 000 étudiants au sein de son Université pluridisciplinaire, et instituts de formation supérieure et de ses écoles avec notamment l'école d'ingénieurs EIGSI et Excelia Group.

UNE AGGLO PIONNIÈRE & AUDACIEUSE

Résolument tournée vers l’avenir, l’Agglomération défend depuis toujours un développement innovant, raisonné et harmonieux de son territoire.

Avec une longueur d’avance dans la prise de conscience environnementale, La Rochelle était déjà dans les années 1970 un laboratoire de l’écologie urbaine. Il y a quarante ans, elle a créé l’un des premiers « secteurs sauvegardés » de France pour protéger et mettre en valeur son centre-ville, puis le premier secteur piétonnier. C’est aussi elle qui a inauguré dès 1976 le concept de vélos en libre-service, les fameux « vélos jaunes ». Couleur devenue emblématique du réseau de transports urbains Yélo.

Citons également, le tri sélectif des déchets, mis en place dès 1995, la 1ère journée « En ville sans ma voiture », la livraison de marchandises en véhicules électriques, la voiture électrique en temps partagé et récemment l’expérimentation de véhicules de transports de voyageurs, électriques et sans chauffeur (CityMobil2).

Aujourd’hui, La Rochelle poursuit son engagement en faveur de la qualité de vie dans la ville à travers notamment la gestion différenciée de ses espaces verts et la démarche « Ville apaisée » avec la fermeture à la circulation automobile du Vieux-Port.

L’Agglo amplifie également ses politiques publiques en faveur de la transition énergétique et économique. En intégrant notamment les principes de l’éco-construction et les problématiques d’efficacité énergétique dans la conception des bâtiments. Avec le parc bas carbone Atlantech à Lagord, le territoire se distingue encore avec un projet unique en France : un quartier entier dédié à l’éco-efficacité énergétique en milieu urbain et à la réhabilitation des bâtiments.