Retour

Don d'organes : Nous sommes recyclables

Don d'organes : Nous sommes recyclables

Don d'organes : Nous sommes recyclables

« Nous sommes recyclables ». Depuis quelques jours, le slogan fleurit un peu partout dans les communes, la presse, sur les réseaux sociaux…L'opération de cette saison 3 souligne la nécessité de se positionner sur le don d’organes.

Don d'organe - campagne

Initiée par coordination rochelaise du don d’organes, l’agence Symaps et leurs partenaires, la saison 3 de la campagne du don d'organes a été lancée  lundi matin à La Rochelle.

L’objectif reste le même que lors des deux éditions précédentes : sensibiliser à la nécessité du don pour sauver des vies, mais surtout inciter chacun à prendre position pour lui-même.

Don d’organes, de la loi à la réalité

La Loi sur le don d’organes signifie qu’à moins d’être inscrit(e) sur le fichier national du refus, nous sommes tous supposés être donneurs.

Oui, mais en réalité…

… ce n’est pas du tout comme cela que ça se passe... Le respect du défunt et de la douleur des familles change la donne. Le décès d’un proche est le pire moment pour demander aux familles ce qu’était le souhait du défunt et la réponse est trop souvent la même : “Nous n’en avions jamais parlé, nous ne connaissions pas son souhait, donc dans le doute, nous préférons refuser”. La problématique repose donc uniquement sur un manque de communication.

Un taux de refus qui baisse

En 2016, le taux de refus de don d'organes était de 33% et grâce à la campagne "Je suis recyclable", il est passé à 9% sur notre territoire.

Réveiller les esprits, lever les tabous, informer sur la démarche, responsabiliser, pour fédérer "une communauté de héros ordinaires", quitte à choquer un peu, voilà toute l'ambition de cette belle campagne !
Pour en savoir + : je-suis-recyclable.com

Revenir aux actualités