Retour

Eau & Assainissement : ils assurent la continuité du service

Eau & Assainissement : ils assurent la continuité du service

Eau & Assainissement : ils assurent la continuité du service

L’Agglomération gère tout le cycle de l’eau. Elle produit l’eau potable, la distribue et traite les eaux usées. Le rôle des agents chargés de ces missions est essentiel, encore plus en cette période de crise sanitaire.

Travaux eau potable
© Julien Chauvet

Près de 150 agents de l’Agglomération s’occupent de la gestion de l’eau. Leurs missions ? S’assurer que l’eau captée dans le milieu naturel (fleuve Charente et ressources souterraines) parvient jusqu’à votre robinet avec une bonne qualité*. Et une fois l’eau utilisée, qu’elle est acheminée jusqu’aux stations d’épuration et rejetée dans la nature sans risque pour l’environnement. Plus de 20 000 m3 d’eau potable sont produits chaque jour et plus de 70 000 foyers bénéficient du service public de l’assainissement collectif.

Captages, postes de pompage, canalisations, collecteurs, branchements, réservoirs, bassins de rétention, pôles épuratoires… tous ces équipements et sites sont entretenus au quotidien par les équipes des services de l’eau et de l’assainissement. Malgré des effectifs réduits liés au confinement, tout le cycle de l’eau fonctionne normalement sur l’Agglo.

Se concentrer sur l’essentiel

Les dispositifs de production et de stockage d’eau potable font l’objet de toutes les attentions afin de garantir une eau en quantité suffisante et de qualité optimale. « Les personnels s’appuient notamment sur des systèmes de supervision qui leur permettent de piloter les installations, de contrôler les remplissages des réservoirs, de gérer les alarmes, voire de dépanner, sans même que l’abonné ne s’en aperçoive », précise Eric Lentier, chef du service Eau potable-Exploitation.

Les travaux sur les réseaux d’eau potable sont suspendus mais les équipes restent à « l'écoute » pour traquer les fuites et les réparer grâce, notamment, aux 600 appareils de prélocalisation répartis à La Rochelle.

Il en va de même pour l’assainissement. « Tous les travaux pouvant être différés sont reportés, mais nous maintenons les opérations d’urgence, en cas de casse de canalisation par exemple », explique Philippe Cailbault, directeur du service.

Une eau pure et saine

Un système de rotation des agents a été mis en place pour assurer le fonctionnement des stations d’épuration et des 1 300 km de réseaux. « Nous assurons la maintenance des 209 postes de pompage et surveillons les équipements de traitement des 9 stations d’épuration, dont les 4 principaux pôles épuratoires sont notamment équipés d’une désinfection ultraperformante par rayonnement ultra-violet. Cela permet de détruire 99,99% des germes, bactéries et autre virus », précise Philippe Cailbault.

Pour l’eau potable également, le contrôle sanitaire continue à être assuré comme d’habitude par un laboratoire missionné par l'Agence Régionale de Santé. « Le service réalise une autosurveillance et dispose aussi de nombreux analyseurs lui permettant de contrôler la qualité de certains paramètres en temps réel, notamment pour la désinfection », ajoute Eric Lentier.

Pas d’inquiétude : l’eau potable ne transmet pas le coronavirus.

Pôle épuratoire
© Fred Le Lan / CdA La Rochelle

Production eau potable à l'usine de Coulonge
Unité de production d'eau potable à Coulonge-sur-Charente

Eau potable

Les interventions d’urgence auprès des particuliers (fuites sur le réseau public, par exemple) sont assurées par votre distributeur, c’est-à-dire l’organisme qui vous adresse votre facture d’eau, sur laquelle figurent ses coordonnées :

  • À La Rochelle, le service Eau Potable de la Communauté d’Agglomération qui est joignable au 05 46 51 79 90 aux heures d’accueil (et par mail à eau.abonnes@agglo-larochelle.fr pour les souscriptions et remises en eau d’un point d’installation) et au 05 46 30 34 00 en dehors des heures d’ouverture.
  • À Angoulins-sur-Mer, Bourgneuf, Clavette, Croix-Chapeau, La Jarrie, La Jarne, Montroy, Saint-Christophe, Saint-Médard d'Aunis, Salles-sur-Mer, Saint-Vivien, Thairé et Yves : la RESE (Régie d'Exploitation des Services d'Eau) au 05 46 35 68 24.
  • À Aytré, Châtelaillon-Plage, Dompierre-sur-Mer, Esnandes, L'Houmeau, Lagord, Marsilly, Nieul-sur-Mer, Périgny, Puilboreau, Sainte-Soulle, Saint-Rogatien, Saint-Xandre et Vérines : la société SAUR au 05 81 31 85 02.

Assainissement 

Les interventions d’urgence auprès des particuliers sont également assurées par des agents d’astreinte mobilisables 24h/24h. Ils sont joignables aussi au 05 46 30 34 00 ou à l’adresse usagersassainissement@agglo-larochelle.fr pour les problèmes de débordements sur le domaine public et sur le réseau public d'eaux usées.

Pas de lingettes dans les toilettes !

Jetées dans les toilettes, les lingettes causent de graves dysfonctionnements et pannes dans le réseau d’assainissement en bouchant les canalisations et en bloquant les pompes. Avec derrière des risques de débordement et de pollution obligeant les agents à intervenir en urgence. En cette période, plus que jamais, les lingettes se mettent à la poubelle, pas dans les toilettes.

*L'eau potable est un des aliments les plus contrôlés en France. Des normes strictes concernant sa qualité sont définies en application d'une directive européenne suivant, elle-même, les valeurs de l'Organisation Mondiale de la Santé. Elle parvient au robinet après « potabilisation » : processus qui mène à une purification de l'eau pour la rendre fiable et sûre quand on la boit. 

Revenir aux actualités