Ensemble, plantons des milliers d'arbres sur l'Agglomération

Ensemble, plantons des milliers d'arbres sur l'Agglomération

Ensemble, plantons des milliers d'arbres sur l'Agglomération

Entreprises, collectivités et citoyens locaux soucieux de réduire leur impact environnemental pourront contribuer financièrement à la séquestration du carbone générée par le projet « La Forêt Bleue ».

Le projet La Forêt bleue : une initiative citoyenne

De nombreux espaces ne sont aujourd’hui pas arborés car ils sont jugés trop petits pour intéresser une exploitation forestière alors que ces petits espaces sont aménageables ou peuvent être des sanctuaires dédiés à la nature. Partant de ce constat, un ensemble de citoyens a décidé de se mobiliser pour développer des micro-forêts dans nos communes. L’initiateur du projet, Jean-Michel Vermersch précise « j’ai une sensibilité forte pour l’arbre, qui a de nombreuses fonctions pour notre environnement et qui apporte à l’humain, y compris sa part de poésie. Poésie empruntée pour qualifier de bleue cette forêt en bordure d'océan. Cela me semblait évident d’essayer d’agir en ce sens ».

En parallèle, l’enjeu de neutralité carbone de la communauté d’agglomération d’ici 2040 nécessite de développer des projets de séquestration carbone, d’où la mise en place de la Coopérative Carbone qui permet notamment d’accompagner la concrétisation du projet de Jean-Michel, qui en est sociétaire, et le groupe d'une dizaine de citoyens qu’il a réuni (écologue forestier, ingénieur agronome, responsable associatif, agriculteurs, artiste, chef d'entreprise, commissaire aux comptes, ...)

Le projet

Le projet consiste à planter des arbres dans les espaces libres le permettant, dans les 28 communes de la communauté d’agglomération de La Rochelle. L’ensemble de ces mini-forêts constituées permettra de transformer le paysage de notre territoire, développer la biodiversité et séquestrer du carbone. 

foret

Lancement de la démarche à Dompierre-sur-Mer

Un premier terrain de 11 000 m2 pouvant accueillir plus de 1200 arbres est déjà ciblé sur Dompierre-sur-Mer, première commune engagée dans le projet. Une opération de plantation pour le lancement officiel de la démarche, a eu lieu le 20 novembre à la lagune à Dompierre-sur-Mer à 11h30.

30 arbres d’essences locales seront plantés, correspondant aux 30 naissances enregistrées sur la commune cette année. Au total, ce seront plus de 100 arbres qui auront été plantés à Dompierre-sur-Mer cette année.

Le projet fait l’objet d’un financement participatif, les citoyens volontaires pouvant répondre à un appel à contributions.

Comment contribuer à la dynamique ?

La réussite du projet passera par la dynamique collective des acteurs et des citoyens du territoire. Afin de relever le défi de la transition écologique, il faut se donner des objectifs chiffrés. En renaturant nos espaces, nous aurons de nombreux impacts positifs : davantage de carbone absorbé, des îlots de fraîcheur vont se développer et le cadre de vie sera amélioré. L’arbre doit être le signe de ralliement.

La captation carbone : planter 1 hectare d’arbres permet de capter plus de 110 tonnes de CO2 sur 30 ans

Chaque organisation et chaque citoyen doit non seulement réduire ses émissions mais également compenser ses émissions résiduelles en finançant des projets de puits de carbone. Un projet de compensation carbone comme La Forêt Bleue permet de développer ces puits de carbone. Le nombre d’arbres plantés dépendra de cette dynamique de compensation sur le territoire. Le projet La Forêt Bleue fait donc un appel aux dons lancé sur le site internet de la coopérative carbone pour tous ceux qui veulent compenser l'empreinte carbone de leur train de vie.

Des soutiens

La démarche est accompagnée bénévolement par les agences de communication Conscience.com et Instant Urbain, convaincues du sens et de l’intérêt collectif de l’initiative. 

À propos de la Coopérative Carbone

La Coopérative Carbone est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui accompagne les organisations dans l’évaluation de leur empreinte carbone et dans la construction de leur stratégie de réduction. Elle leur propose également de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre résiduelles en finançant des projets locaux de séquestration du carbone.

Revenir à la liste des actualités