Saut au contenu
Retour

Innovation : laboratoire de la mobilité

Innovation : laboratoire de la mobilité

Depuis le début des années 1970, La Rochelle se prête aux expérimentations et innovations qui préfigurent les déplacements de demain.

En 40 ans, elle s'est imposée dans le paysage national et au-delà des frontières hexagonales comme un véritable « laboratoire d'idées » en matière de mobilité alternative.

C'est ici qu'a été imaginé le 1er secteur piétonnier en centre-ville en 1973, puis dès 1976 le premier système de « vélos jaunes » en libre-service. C'est ici qu'a été créé le concept « Autoplus » qui a introduit la multimodalité dans l'offre de transport public (1985). C'est ici aussi que sont apparues les 1ères voitures électriques en libre-service (1995), qu'a été organisée la 1ère Journée sans voiture (1997) et mis en place un service de livraisons en véhicules électriques en centre-ville en 2001. En 2011, c'est encore dans l'agglomération rochelaise qu'étaient testés des véhicules électriques automatisés sans chauffeur dans le cadre du projet européen CityMobil.
 
Aujourd’hui, elle poursuit son engagement en faveur de la qualité de vie dans la ville à travers notamment la démarche« Ville apaisée » engagée en 2015 avec la fermeture à la circulation automobile du Vieux-Port.