Retour

L’Antenne de police mobile récompensée !

L’Antenne de police mobile récompensée !

L’Antenne de police mobile récompensée !

La Direction départementale de la sécurité publique de la Charente-Maritime a reçu, le 13 octobre dernier, le Prix prévention de la délinquance 2020 pour son Antenne de police mobile, créée en lien avec la Préfecture et l’Agglo de La Rochelle. Une belle récompense.

Depuis avril 2019, le minibus sillonne le territoire, s’installant là sur une place de marché, là dans une cour d’école ou devant un salon. Aux couleurs de la Police nationale, il transporte l’Antenne de police mobile (APM), un nouveau dispositif créé par la Direction départementale de la sécurité́ publique.  Sa vocation :  renforcer le lien avec la population, dans le cadre de la police de sécurité́ du quotidien.

Une initiative originale récompensée le 13 octobre dernier par le Prix prévention de la délinquance 2020, dans la catégorie "Amélioration des relations forces de sécurité́-population", à l’occasion des Assises de la sécurité́ des territoires*. « C’est une très belle récompense », se félicite le commissaire Olivier Saudreau, qui pilote le projet depuis le début. « Nous sommes fiers car nous avons été désignés parmi 15 candidats porteurs de projets intéressants. »

Mission d’accompagnement et de prévention

Un ordinateur, une connexion Internet mobile, un écran de télévision et quelques sièges pour accueillir le public : l’APM se déplace, à la demande, dans les établissements scolaires, à l’occasion de manifestations (salons, matchs de rugby, Festi’PREV, Rallye citoyen « Nul n’est censé ignorer la Loi »...) ou, de façon spontanée, sur les marchés en partenariat avec la Police municipale. Soit une trentaine d’opérations par an.

Sur place, les policiers informent et accompagnent les citoyens dans les procédures dématérialisées (pré-plainte en ligne, paiement des contraventions, signalement de fraude à la carte bancaire ou de sites radicalisés...), mais aussi effectuent de la prévention.

« Nous disposons de 98 films courts sur différents sujets : le harcèlement, les violences, les stupéfiants, la sécurité routière, les arnaques... que nous pouvons projeter dans le bus. Cela permet d’engager la conversation », poursuit Olivier Saudreau. 

Unique en France

L’APM est pour l’heure unique en France dans son approche numérique. « Face à la fermeture des petits commissariats de quartier, le préfet a souhaité mettre en place ce mini-commissariat de renseignements mobile, sur le modèle des services publics itinérants déjà existants », poursuit le commissaire.  « Et l’Agglo a permis de donner corps à l’idée en nous cédant un minibus de la RTCR réformé que nous avons aménagé ». Cette action s’inscrit en effet dans le cadre de la stratégie territoriale de prévention de la délinquance de la collectivité.

Véritable lieu d’écoute et d’échanges, l’APM mise sur la proximité pour (re)nouer des liens dans les quartiers.

 

* Organisées par le Forum Français pour la Sécurité́ Urbaine

Revenir à la liste des actualités