Retour

Le masque alternatif : conseils et tutoriel

Le masque alternatif : conseils et tutoriel

Le masque alternatif : conseils et tutoriel

Fabriquer des masques pour protéger les autres, les personnes les plus exposées en particulier, est aujourd'hui essentiel pour endiguer la crise du COVID-19. Nous encourageons l’ensemble des initiatives professionnelles, associatives ou personnelles pour en produire en nombre suffisant pour les habitants. Pour les habitants qui souhaiteraient confectionner leur masque, la Ville de La Rochelle recommande le masque AFNOR 3 plus, après consultation de l’Hôpital Saint Louis.

Les masques chirurgicaux et de type FFP2 sont disponibles en quantité limitée et réservés aux personnels soignants et autres professions en contact avec des personnes vulnérables. Aussi pour votre usage quotidien, vous pouvez souhaiter faire votre propre masque alternatif.

Complétant les gestes barrières et les règles de distanciation sociale qui doivent absolument être respectées en cette période de confinement que nous vivons tous, les masques alternatifs pour protéger les autres, les personnes les plus vulnérables en particulier, sont utiles dans la lutte contre le COVID-19. Cependant tous ne se valent pas.

Porter un masque alternatif

De nombreux modèles de masques alternatifs sont proposés sur internet pour un usage « domestique » comme faire sa sortie quotidienne, faire ses courses, un trajet domicile travail, etc. Dans cette même démarche d’aider chacun à lutter contre la propagation du COVID-19, un tutoriel (masque selon les consignes de l'AFNOR) pour fabriquer soi-même des masques alternatifs AFNOR « 3 plis » est disponible ci-dessus.

Un masque, même non sanitaire, fait barrière aux postillons ; il est donc utile car il participe à protéger les personnes que vous rencontrez et limite les contacts des mains avec le nez et la bouche. Une fois en place, il ne doit plus être touché. Pensez à réaliser une hygiène des mains si vous le touchez ou le retirez. Il convient d’être vigilant sur son entretien après utilisation (voir conseils ARS ci-dessous). Ce type de masque n’empêche pas la contamination de celui qui le porte. Cependant, si chacun adopte ce geste, la protection devient une lutte collective contre le COVID-19.

Le site de l’AFNOR recense un ensemble d’éléments pouvant répondre à vos questions. Retrouvez les éléments ici.

#TousSolidaires

masques

Revenir aux actualités