Atlantech® : un parc pilote bas carbone

Entièrement conçu et exploité « bas-carbone », Atlantech® est un quartier en devenir qui mêle habitat, activités économiques, recherche et formation. C’est aussi une véritable vitrine technologique, économique et sociale de la ville durable de demain.

Retour

Le pôle "apprendre"

Le pôle "apprendre"

labintech

Sont regroupés au sein de ce pôle des organismes de formation et de recherche.

Le bâtiment LAB’IN TECH

Construit dans une ancienne halle militaire de 6000 m2, le bâtiment est un véritable concentré de nouvelles technologies. Il a été conçu avec des matériaux et produits innovants, donnant à voir et à comprendre ce qu'il est possible de faire en matière d'éco-construction et d'efficacité énergétique.

Il regroupe :

  • la plateforme technologique du bâtiment durable Tipee, centre technologique de recherche, d’innovation et de formation dans le domaine du bâtiment,
  • l’école d’ingénieurs CESI qui dispense des formations en apprentissage d’ingénieur en bâtiment centrées sur la réhabilitation et les nouvelles technologies. L’école développe également des formations communes avec la plateforme Tipee, notamment autour du bâtiment 2.0 et des modes de conception collaboratifs,
  • la pépinière d'entreprises Créatio LITe, ouverte aux entreprises de moins de 2 ans, ainsi  qu’aux TPE & PME en développement du secteur de la réhabilitation du bâti, de l’éco-construction, de la ville durable et de la mobilité douce,
  • le Cluster construction et aménagement durables ODÉYS,
  • l'association Atlantech,
  • des espaces communs afin de favoriser les échanges et créer les conditions de la créativité et de l'innovation.
  • une maison de test de la qualité de l’air intérieur.
Le Centre de Formation d’Apprentis (CFA)

D’une surface de plus de 15 550 m², et d’une capacité d’accueil de 1 540 apprentis, le bâtiment regroupe les filières de l’alimentaire, des services et du bâtiment. Il devrait en 2022 accueillir la filière mécanique après transfert de son site actuel du Prieuré (La Rochelle).

Le bâtiment produit plus d’énergie qu’il n’en consomme grâce à ses panneaux photovoltaïques, son toit végétalisé, ses matériaux bio-sourcés, sa chaufferie bois et ses dix centrales de traitement d’air double flux qui assurent le renouvellement d’air.

Plus d'infos ici