Ouverture de l'avenue Simone Veil à Aytré et La Rochelle

Ouverture de l'avenue Simone Veil à Aytré et La Rochelle

Ouverture de l'avenue Simone Veil à Aytré et La Rochelle

Vendredi 17 décembre 2021 dès 7 heures du matin, l’avenue Simone Veil, nouvelle entrée de ville vers Aytré et La Rochelle, a ouvert à la circulation. Elle est accessible depuis la RN 137.

simone veil
© Franck Moreau / Agglo de La Rochelle

Attendue depuis longtemps, cette nouvelle entrée de villes a été créée pour apaiser la circulation au cœur d’Aytré, jusque-là traversée par d’importants flux de véhicules. En fournissant un accès direct vers Les minimes, l’Université, le Vieux-Port Sud et l’Aquarium d’une part et la Gare ferroviaire, le Parc-Relais Jean-Moulin et l’Hôpital d’autre part, elle va aussi soulager l’avenue Jean-Paul Sartre et le Boulevard Sautel.

L’avenue Simone Veil se prolonge par l’avenue Jean Moulin, au cœur du marais de Tasdon dont les travaux de renaturation viennent de se terminer. En cohérence avec la politique de préservation des zones humides, une attention forte a été portée aux impacts environnementaux du chantier et des mesures de compensation ont été prises.

Plus de 4 kilomètres de liaisons cyclables et de voies piétonnes ont été réalisées pour relier en toute sécurité La Rochelle, Périgny et Aytré.

Au total 1 hectare de zones humides a été recréé avec des bassins supplémentaires creusés côté Ouest du marais, à l’intersection des avenues Jean Moulin et Simone Veil, et le long du canal de Vuhé à Aytré, dans les zones délaissées après la tempête Xynthia de 2010. Là, des tamaris ont aussi été plantés.

13 000 m2 d’arbres et de bosquets – chênes, saules, aulnes, érables, tilleuls, pruniers - et plantes vivaces ont été plantés le long de l’avenue Simone Veil, pour le nichage des oiseaux. 2 km de bandes enherbées ont été semées. De l’origan, habitat privilégié du papillon L’azurée du serpolet, et de l’odontite de Jaubert, plante protégée dont les graines ont été récupérées dans le marais, ont aussi été semés autour du giratoire d’accès à la RN137. Deux passages à animaux ont été ouverts sous l’avenue Jean-Moulin, pour leur sécurité et assurer la continuité de leur habitat.

Un procédé innovant de traitement naturel des eaux de ruissellement a été installé sur 700 m le long de l’avenue Simone Veil : un « aquatextile » placé en fond de fossé stimule les micro-organismes du sol qui dégradent les hydrocarbures, notamment ceux issus de la circulation et contenus dans les eaux de ruissellement. Un suivi régulier de la qualité des eaux sera effectué par la Communauté d’Agglomération afin d’apprécier l’efficacité de ce procédé expérimental.

Découvrez toutes les infos sur cette liaison urbaine

Pilotage et maîtrise d'ouvrage : Communauté d’Agglomération de La Rochelle

Coût : 7,5 M€ pour les travaux de liaison urbaine et 2,1 M€ pour les fouilles archéologiques

Début des travaux : 5 juillet 2019

Financement : Communauté d’Agglomération de La Rochelle, Ville d’Aytré pour la liaison cyclable communale, Ville de La Rochelle sur une liaison cyclable de maillage et des aménagements sur l’avenue Jean Moulin.

Label : Chantier faible nuisances / Chantier solidaire

Les principales entrées de La Rochelle

Cette vidéo est fournie par la plateforme YouTube. En la visionnant vous acceptez les conditions d'utilisation de YouTube.

En savoir plus
Revenir à la liste des actualités