Retour

La Rochelle Gare : bien plus qu'une passerelle

La Rochelle Gare : bien plus qu'une passerelle

La Rochelle Gare : bien plus qu'une passerelle

La future passerelle sera un élément structurant de la reconfiguration de la gare de La Rochelle. Permettant la connexion aux différents modes de transport, elle créera aussi une véritable liaison piétonne et cyclable entre le centre-ville et les quartiers de Tasdon et Villeneuve-les-Salines.

Gracile et aérienne, la nouvelle passerelle enjambera les voies ferrées à environ 7 mètres du sol. En faisant le pont entre les deux côtés de la gare, elle créera aussi, de fait, une nouvelle liaison pour les piétons et les vélos entre le Sud et le Nord de la ville (circulation pied à terre pour les cyclistes). 

Par le Sud, elle sera accessible grâce à une rampe en pente douce sous laquelle viendra s’insérer un local sécurisé pour le stationnement des vélos et un espace dédié à la billetterie SNCF. Côté Nord, on y accédera par un emmarchement monumental constitué d’un escalier et d’une rampe, sous lequel prendront place la Maison du vélo et du stationnement vélo sécurisé.

Accès aux trains facilité

Couverte et longeant le bâtiment de la gare, la structure en acier surplombant les voies ferrées desservira les quais par trois escaliers et trois ascenseurs accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux vélos. Un quatrième ascenseur et un escalier permettront de descendre au parking SNCF Sud et à la gare routière. Quand la gare sera fermée la nuit, deux ascenseurs resteront accessibles depuis le parvis Nord et le nouveau parking Sud pour accéder à la passerelle.

Entretien avec Marc Mimram, architecte de la passerelle, dans notre Lettre Info n°2

Point sur les travaux en cours

Après la remise à neuf des réseaux sous le parvis, les premiers travaux de surface ont commencé en décembre 2020, en même temps que la fin des travaux de fondation de la passerelle et l’amenée des piliers en attente de la charpente.

  • À partir de janvier 2021, pendant 6 mois, les sols du parvis seront réalisés avec l’objectif de le rouvrir au mois de juin.
  • Les travaux d’accessibilité réalisés par SNCF Réseaux, permettront de rehausser les quais 2 et 3 au niveau de plancher des TER, entre décembre 2020 et 2021.
  • Le grutage des différents éléments de la passerelle est programmé en février et mars. Ils seront ensuite soudés.
  • Après le mois de juin et jusqu’au printemps 2022, le chantier sera concentré sur le boulevard Joffre et l’avenue De Gaulle.

À noter que les 5 semaines de retard accumulées pendant le premier confinement ont pu être rattrapées grâce au doublement des équipes. Il n’y a donc pas, à ce stade, de glissement dans le calendrier des travaux.

Calendrier des travaux

  • Janvier 2020 / mars 2022 : Réalisation de la passerelle.
  • Juillet 2020 / mars 2022 :  Aménagement du parvis et des espaces publics.
  • Juillet 2020 / décembre 2021 : Travaux de patrimoine du bâtiment de la gare.
  • Octobre 2020 / décembre 2021 : Réhaussement des quais et mise en accessibilité (travaux réalisés par SNCF).
  • Janvier 2021 / mars 2022 :  Création de la gare routière côté Tasdon.
  • Printemps 2022 :  Mise en service complète du Pôle d’Échanges Multimodal.

Grutage de nuit

Les opérations de grutage des différents blocs métalliques de la passerelle se dérouleront de nuit, entre 23h et 5h environ, quand aucun train ne circule. Les premiers auront lieu depuis le parvis Nord de la gare dans les nuits du 14 au 15 et du 15 au 16 mars 2021. Une deuxième phase se déroulera depuis le Sud de la gare dans les nuits du 22 au 23 mars et du 28 au 31 mars 2021. Tous ces grutages peuvent potentiellement être reportés d’une nuit ou d’une semaine si les conditions météo ne permettent pas de les réaliser en toute sécurité.

Perspectives pôle d'échanges de la gare
Revenir à la liste des actualités