Retour

Exposition "Face à Xynthia : la tempête 10 ans après"

Exposition

Exposition "Face à Xynthia : la tempête 10 ans après"

La nuit du 27 au 28 février 2010 restera dans nos mémoires. La tempête Xynthia s’est en effet abattue sur nos côtes avec des vents violents, soufflant jusqu’à 160 km/h, associés à une marée montante de fort coefficient (102). Plus que le vent, c’est la rapide montée des eaux avec une surcote d’1,5 m qui a provoqué inondations et érosion côtière. Le bilan fut lourd pour notre territoire avec 6 décès et près de 280 millions d’€ de dommages. Une exposition photos réalisée par le Département, en partenariat avec la Préfecture, le SDIS et l'Agglo de La Rochelle, est à découvrir depuis le 24 février.

Tempête Xynthia vagues

Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 février 2010, le littoral atlantique français est atteint par une violente tempête formée au large de l’archipel des Canaries. Elle est baptisée « Xynthia ». En France, les deux tiers des départements sont placés en « vigilance orange ». De nombreux territoires sont touchés en Aquitaine, en Bretagne, dans les Pyrénées. Les littoraux de la Vendée et de la Charente-Maritime placés en « vigilance rouge » par les services de prévision de Météo France, figurent parmi les zones les plus durement frappées. En de nombreux endroits du littoral et des îles, la mer submerge et détruit digues et dunes, envahit terres et rues, emporte voitures et bateaux, ravage bâtiments et maisons, noie hommes et animaux.

Prévention et protection

Les conséquences dramatiques de la tempête Xynthia ont fait prendre conscience de la nécessité de renforcer les dispositifs de défense des côtes mais aussi d’anticiper l’impact du changement climatique. C'est pourquoi, au lendemain de la tempête, le Département de la Charente-Maritime a mis en place le "plan digues" réparti entre 8 Programmes d'Action de Prévention des Inondations appelés "PAPI", répartis par secteurs, en Charente-Maritime.

Les collectivités locales et l’Etat se sont fortement mobilisés pour renforcer et créer des ouvrages de protection.

A ce jour, près de 60 M d’€ de travaux ont ainsi été réalisés dans le cadre des PAPI de l’Agglomération rochelaise : à Châtelaillon-Plage ou au Gabut à La Rochelle, par exemple, ou en cours à Port-Neuf. L’objectif de faire de notre agglomération un territoire zéro carbone d’ici 2040 est lui aussi né de cet évènement et de la nécessité d’agir pour lutter contre le réchauffement climatique.

Exposition "Face à Xynthia : la tempête 10 ans après"

Le 1er mars dernier, le Département, la Préfecture, l’Agglo de La Rochelle et le SDIS ont commémoré les 10 ans de Xynthia, en présence d'Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire. Au programme : le vernissage d'une exposition d’une trentaine de photos à la Maison du Département.

Cette exposition se dévoile au fil de 4 grandes thématiques :

LA TEMPÊTE - Des images marquantes du passage de la tempête en Charente-Maritime.
SOLIDARITÉS - En action : Sapeurs-pompiers, gendarmes, policiers, militaires, agents départementaux des routes, de la mer et des services sociaux.
PROTECTIONS - Ouvrages de protection du littoral, aménagements, équipements spécifiques...
AVANT-APRÈS - Se souvenir, c’est aussi avancer et se tourner résolument vers l’avenir en sécurité.

Présentée à la Maison du Département jusqu'au 9 mars dernier, cette exposition est aujourd'hui à découvrir dans le Cloître des Dames Blanches, 6 rue Saint-Michel à La Rochelle. Entrée libre, de 8h à 18h, jusqu'au 30 mars 2020.

Revenir aux actualités