Retour

Eau potable

Eau potable

Préserver les personnes et les biens des risques naturels, et protéger l'environnement des nuisances humaines, sont au cœur des priorités de la Communauté d'Agglomération de La Rochelle en matière de gestion de l'eau.

Covid 19 : Point de situation

L’accueil du service reste fermé au public jusqu’à nouvel ordre. Il en est de même pour le service technique de Saint-Eloi.

Un accueil téléphonique est assuré de 8h30 à 16h30 du lundi au vendredi au numéro habituel : 05 46 51 79 90.

En dehors de ces heures et en cas d'urgence uniquement, il convient de contacter le service d'astreinte au 05 46 30 34 00.

Les demandes à caractère urgent seront traitées en priorité (fuite, ouverture contrat et alimentation eau). Les sollicitations peuvent également se faire par mail eau.abonnes@agglo-larochelle.fr

Territoire littoral, l'agglomération de La Rochelle se doit d'être exemplaire dans la gestion de l'eau. Compétente en matière de production d'eau potable, d'assainissement des eaux usées et des eaux pluviales et littorales, elle a choisi de faire de ces domaines une priorité pour préserver son environnement. Et parce que l'eau constitue une ressource, mais aussi un risque, elle a mis en place une stratégie de prévention et de gestion des inondations.

Investir dans des équipements performants

L'assainissement compte parmi les investissements réalisés les plus importants de la Communauté d'Agglomération. Ces investissements ont pour but de doter le territoire d'infrastructures à la pointe de la technologie, permettant de rejeter des eaux épurées de qualité dans le milieu naturel.

Elle s'est engagée dans un programme de remplacement des stations d'épuration vieillissantes par des pôles épuratoires moins nombreux mais plus performants et durables.

Protéger les personnes, les biens et les activités

Initié par la Communauté d'Agglomération, le Programme d'Action de Prévention des Inondations (PAPI) « Agglomération Rochelaise » comprend 26 actions à mettre en œuvre sur une durée de 6 ans (2013 à 2018), pour prévenir les risques de submersion marine et réduire les conséquences des inondations venant de la mer sur les personnes et les biens.

Ce programme permettra de construire ou renforcer des digues, de surveiller et prévoir des crues et inondations, de mettre en place des « repères de crue » sur l'ensemble de la côte, d'éditer des documents d'information...