Saut au contenu
Retour

Une application Smartphone pour signaler les moustiques

Une application Smartphone pour signaler les moustiques

Favoriser la vie des insectes est une bonne chose, faire pulluler les moustiques n'est pas souhaitable. Autour des maisons, dans les eaux stagnantes, se créent souvent des gîtes larvaires, autrement dit des nids servant de lieux de ponte pour les moustiques.

La prolifération de moustiques peut constituer un risque sanitaire et vétérinaire. Certains d'entre eux sont en effet potentiellement vecteurs de virus, bactéries, parasites... et d’autres peuvent provoquer des allergies.

L’EID Atlantique est un établissement public qui assure une mission d’expertise, financée par le Conseil Départemental.

La stratégie est une lutte intégrée, basée sur la régulation des espèces et adaptée aux enjeux sanitaires et à la sensibilité des milieux.

Chacun peut participer à la « veille citoyenne », par des actions simples :

  1. Supprimer les « gîtes larvaires » pour éviter la prolifération des moustiques : démonter et ranger les piscines démontables l'hiver, ou les recouvrir d'une bâche et filtrer l'eau ; éviter les mauvais raccordements des puisards et limiter les eaux stagnantes ; enlever les feuilles mortes des gouttières pour faciliter l'écoulement de l'eau ; garder les caves sèches et aérées ; poser des grillages sur les aérations de caves, les bidons récupérateurs d'eau de pluie...
  2. Signaler la présence de moustiques, en utilisant l’application  iMoustique© développée par l’EID Atlantique ou via le formulaire contact du site Internet www.eidatlantique.eu