La lutte contre les violences sexistes, sexuelles et conjugales

La lutte contre les violences sexistes, sexuelles et conjugales

La lutte contre les violences sexistes, sexuelles et conjugales

Aujourd'hui, près d'une Française sur deux est victime de violences sexistes ou sexuelles. En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d’une année, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint, est estimé à 213 000 femmes. En 2019 : 146 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire.

violence

Dans le cadre du Conseil d’agglomération de sécurité et de prévention de la délinquance et à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars prochain, Nicolas BASSELIER, préfet de la Charente-Maritime, Laurent ZUCHOWICZ, procureur de la République près le tribunal judiciaire de La Rochelle et Jean-François FOUNTAINE, président de la Communauté d’agglomération de La Rochelle et maire de La Rochelle, viennent de signer un contrat local contre les violences sexistes, sexuelles et conjugales de l’agglomération de La Rochelle.

L’ensemble des signataires, préfecture de Charente-Maritime, parquet près le tribunal judiciaire de La Rochelle, communauté d’agglomération de La Rochelle, académie de Poitiers, agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine, service pénitentiaire d’insertion et de probation, services de l’État (forces de sécurité, direction départementale de la cohésion sociale), conseil départemental de la Charente-Maritime, ville de La Rochelle, groupe hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis, l’AEM (contrôle judiciaire), centre d’information sur les droits des femmes et familles de Charente-Maritime, s’engagent collectivement dans les domaines de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

La signature et la mise en oeuvre de ce contrat visent à accroître l’efficacité des réponses apportées dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, dont celles commises au sein du couple, grâce à l’accent mis sur la prévention, la prise en charge, la répression et la réparation.

Revenir à la liste des actualités