Retour

Open data : nos données publiques en accès libre

Open data : nos données publiques en accès libre

Open data : nos données publiques en accès libre

Elle fait partie des villes pionnières en France pour l’accessibilité et la réutilisation des données publiques qu’elle recueille, produit ou conserve. Engagée dans une politique d’ouverture de ses données depuis 2012, La Rochelle lance aujourd’hui sa nouvelle plateforme open data mutualisée entre la Ville et l’Agglomération.

L’open data (ou données ouvertes) est un enjeu essentiel pour la transparence de la vie publique. C’est un outil de vitalité et d’attractivité économique pour tout le territoire.

Stationnement en temps réel, horaires des bus, disponibilité d’équipements publics, menus des cantines… : nous utilisons tous, sans le savoir, des services et outils qui naissent de l’utilisation des données publiques.

Une démarche ouverte, simple et gratuite

La Rochelle a été une ville pionnière en France à libérer autant de données avec la mise en ligne d’un site dédié dès 2012. C’est aujourd’hui une plateforme open data mutualisée entre la Ville et l’Agglomération qui est proposée. Il s’agit d’une refonte complète basée sur le socle open source Data4Citizen.

La nouvelle plateforme propose un accès plus simple et pour tout un chacun. Elle propose 253 jeux de données vérifiées et sûres et sera alimentée régulièrement par de nouvelles données. 

Les données portent sur des domaines variés de la vie publique : citoyenneté, déplacements, espace public, budgets, marchés publics, jeunesse et sports, culture, patrimoine...

Vous découvrirez sur cette plateforme des fonctionnalités de visualisation et de manipulation des données pour faciliter leur appropriation.

open data

Cette vidéo est fournie par la plateforme YouTube. En la visionnant vous acceptez les conditions d'utilisation de YouTube.

En savoir plus
Découvrez la nouvelle plateforme :
opendata.agglo-larochelle.fr
Le saviez-vous ?

La réutilisation des données publiques est un outil précieux pour les développeurs, entreprises, scientifiques, étudiants… qui peuvent proposer des services et des applications innovantes. Ces données publiques peuvent faire l’objet de traitements statistiques, cartographiques, de data visualisation... L’alimentation régulière et la qualité des données faciliteront le développement de nouveaux services numériques.

Revenir à la liste des actualités