Saut au contenu

Politique de la ville

Pour renforcer la solidarité entre les citoyens, atténuer les inégalités, lutter contre les exclusions urbaines et sociales, et prévenir la délinquance, l'Agglo agit en direction des populations en difficulté.

Politique de la ville

La politique de la ville est une politique de cohésion urbaine et de solidarité, nationale et locale, envers les quartiers défavorisés et leurs habitants. Elle se déploie sur des quartiers urbains identifiés comme prioritaires, caractérisés par un écart de développement économique et social important avec le reste des agglomérations dans lesquelles ils sont situés.

L'Agglo définit des priorités d’actions en faveur des quartiers en difficulté et de leurs habitants. Elle crée des équipements, soutient des projets et coordonne des actions menées par différents partenaires sur le territoire, en portant une attention particulière aux jeunes.

Elle identifie de grands enjeux pour les quartiers comme le renouvellement urbain et le cadre de vie des habitants, la cohésion sociale, l'emploi et le développement économique.

Contrat de ville

Dispositif phare de la politique de la ville, le Contrat de ville s'est substitué en 2015 au Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS), conclu entre l'Etat, l'Agglo et 20 autres signataires.

Principal cadre contractuel d'intervention en faveur des quartiers défavorisés, le Contrat de ville permet d'assurer une cohérence globale des actions menées sur le territoire.

En pratique

Le Contrat de ville 2015 - 2020, signé depuis le 29 septembre 2015, repose sur trois piliers :

  • la cohésion sociale (réussite éducative, citoyenneté, prévention de la délinquance, santé...)
  • le cadre de vie et le renouvellement urbain
  • l'emploi et le développement économique.

Il subventionne des actions et projets portés par des structures locales. Une somme de 2 millions d'euros (dont plus de la moitié apportée par l'Agglo) est attribuée chaque année pour soutenir les actions retenues dans le cadre de l'appel à projets.

Les 3 quartiers prioritaires du Contrat de ville 2015 - 2020 à La Rochelle sont :

  • Villeneuve-les-Salines
  • Mireuil
  • Port-Neuf

Demande de subvention

Après avoir complété votre dossier (document CERFA à télécharger), merci de nous l'adresser par mail aux adresses suivantes : jocelyn.vamour@agglo-larochelle.fr et catherine.lopez-lozano@agglo-larochelle.fr.

Renouvellement urbain

Les Projets de Rénovation Urbaine (PRU) permettent de transformer durablement les quartiers d’habitat social en diversifiant les types de logements et d’activités, en réaménageant les espaces publics, en construisant de nouveaux équipements. Ils sont réalisés dans le cadre de programmes nationaux, co-financés par l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) et menés en concertation avec les habitants concernés.

La loi du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, a mis en place un Programme National de Rénovation Urbaine destiné à requalifier les Zones Urbaines Sensibles (ZUS). Elle a également créé l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) pour assurer la mise en œuvre et le financement de ce programme.

Projets de Rénovation Urbaine (PRU)

Dans ce cadre, quatre Programmes de Renouvellement Urbain (PRU) ont été initiés sur le territoire de l'agglomération rochelaise pour le quartier de Mireuil, le quartier de Villeneuve-les-salines, la Cité des Géraniums du quartier Saint-Eloi à La Rochelle, et le quartier Pierre Loti à Aytré.

Dans ces ZUS, les logements sont réhabilités ou reconstruits, l'espace public réaménagé, de nouveaux équipements de proximité créés dans une logique de mixité sociale, générationnelle et fonctionnelle. Ces modifications urbaines s'accompagnent d'une redéfinition des projets culturels, sociaux et économiques, en lien étroit avec les habitants.

Plus d'infos sur les PRU de l'agglomération rochelaise

Partenaires de l'Agglo

PRU en chiffres (2012)

Réhabilitations

Mireuil : 1 000 logements
Saint-Éloi : 64 logements

Démolitions

Mireuil : 297 logements
Saint-Éloi : 91 logements
Pierre Loti : 248 logements

Constructions neuves

Mireuil : 297 logements (Mireuil : 50 + hors quartier : 247)
Saint-Éloi : 311 logements
Pierre Loti : 168 logements (Pierre Loti + hors quartier : 80)

Prévention de la délinquance

L'Agglo travaille depuis 2003 dans le cadre d'un Conseil d'agglomération de sécurité et de prévention de la délinquance (CASPD), qui agit pour la prévention de la délinquance dans les communes en partenariat avec de très nombreux acteurs : associations, médiateurs, Education Nationale, service du Logement, gendarmeries, police, Justice...

Conseil d'agglomération de sécurité et de prévention de la délinquance

D'un haut niveau de compétence, le CASPD peut saisir chacun de ces partenaires sur toute question ou tout problème relevant de ses missions, qui sont les suivantes :

  • la prévention des addictions (drogue, alcool...)
  • la médiation sociale
  • l'aide aux victimes et à l'accès aux droits
  • la prévention de la récidive des sortants de prison
  • l'éducation à la citoyenneté.

Rallye citoyen

Il a lieu tous les ans en juillet, pendant 3 semaines, pour une soixantaine de jeunes des quartiers.

Cette opération les amène à découvrir l'environnement institutionnel et la nécessité d'observer la loi, à travers de multiples expériences : visite de l'Assemblée Nationale, ateliers avec des partenaires (police, sauveteurs en mer, pompiers...), reconstitution d'un procès réel au Tribunal de Grande Instance, visite de la prison de St-Martin de Ré.

FESTIPREV : le Festival du Film de Prévention Citoyenneté Jeunesse

Initiative inédite en France, Festiprev est un festival de courts-métrages scénarisés et réalisés par des collégiens exprimant avec leurs propres images des messages de prévention et de citoyenneté. Initié par l’Agglo et l’association Angoul’loisirs, ce projet réunit depuis 2016 des enseignants, collégiens, réalisateurs et structures socio-culturelles. Un bel exemple d’action collective.

13/18 Questions de Justice

Action basée sur une exposition prêtée par le Ministère de la Justice.

Cette action s'adresse aux classes de 4ème, et touche 1 400 élèves chaque année. Objectif : lutter contre les conduites répréhensibles, comprendre les institutions judiciaires, prendre conscience de ses droits, de ses devoirs et des conséquences de ses actes.

Dans le prolongement de cette exposition, l'Agglo et la ville de La Rochelle ont imaginé et coordonné la réalisation d'une bande dessinée mettant en scène des thématiques de l'exposition « 13/18 Questions de justice ». Une BD dont le scénario et les dialogues ont été élaborés par les classes de 4e volontaires de collèges de l'agglomération (300 élèves environ) au cours de l'année scolaire 2011/2012, avec l'appui d'un illustrateur professionnel, des enseignants, des structures socio-éducatives de quartier et leurs animateurs. Chaque classe était chargée de produire trois pages sur un thème différent, au cours de deux sessions de travail collectif de deux heures.

Cette BD a été distribuée à tous les élèves de 4e de la CdA. Elle constitue un support original pour sensibiliser les jeunes et leurs familles à leurs droits, leurs devoirs et aux risques encourus en cas d'infractions aux lois relatives aux mineurs.

Pour naviguer sur le site de la Communauté d'Agglomération, veuillez mettre à jour votre navigateur ou utiliser un navigateur moderne.

Ci-dessous quelques liens de téléchargement vers des navigateurs récents :