Réduire

Nos poubelles débordent et le traitement des déchets coûte de plus en plus cher, en finances comme en carbone. La bonne nouvelle, c’est que nous y pouvons quelque chose !

Réduire

Quelques gestes et réflexes simples alliés à de nouveaux équipements installés sur le territoire nous permettront d’atteindre collectivement l’objectif de moins 60 kg de déchets par habitant et par an d’ici 2030.

En 40 ans, la production de déchets par habitant a doublé en France. Cela tient majoritairement à l’évolution de nos modes de vie et de consommation : 

  • trop de produits sur-emballés, de lingettes jetables et autres objets éphémères,
  • trop d’aliments industriels en portions individuelles...

Sans négliger l’augmentation de la consommation d’appareils électro-ménagers, hi-fi ou informatiques dont la durée de vie est de plus en plus courte.

Moins jeter, c’est possible !

Au-delà du recyclage et du tri sélectif, des gestes de bon sens donnent des résultats. En réduisant ses déchets à la source, on peut réduire sa poubelle de moitié.

6 solutions pour jeter moins et mieux

Quand vous faites les courses, n’oubliez pas d’emporter des sacs réutilisables.

Laissez de côté les produits très emballés et jetables (lingettes, vaisselle à usage unique, serviettes en papier…).

Préférez les produits en gros conditionnement ou en vrac, au détail ou à la coupe, les recharges plutôt que les nouveaux bidons pour la lessive par exemple.

Optez pour des produits réutilisables, qui durent plus longtemps. Acheter des piles rechargeables permet, par exemple, de limiter ses déchets. Remplacez l’essuie-tout par des torchons, des filtres à café en papier par un filtre lavable, du papier aluminium par des récipients en verre, un stylo jetable par un stylo rechargeable…

Préférez l’eau du robinet à l’eau en bouteille.

Du côté du mobilier, de l’électroménager ou des équipements multimédia, si vous achetez neuf, achetez pour faire durer. Optez pour des produits fiables et réparables, porteurs de labels environnementaux.

La tendance est au DIY (Do It Yourself). En fabriquant vous-même certains produits, vous évitez de jeter bien des emballages en plastique notamment.

Chaque français jette en moyenne 30 kg d’aliments consommables par an (l’équivalent d’un repas par semaine), dont 7 kg encore emballés. Soit 100 € par personne. 

Fini le gaspillage alimentaire qui alourdit les poubelles !

En conservant bien les aliments et en cuisinant astucieusement, vous pouvez éviter d’en jeter et faire de réelles économies. Quelques conseils et astuces ici.

Compostez vos déchets de cuisine !

Aujourd’hui, les biodéchets (épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs concassées, croûtes de fromages, sachets de thé, marc de café…) représentent près de 30 % du contenu de nos bacs bleus. C’est beaucoup ! D’autant qu’il est possible d’utiliser ces ressources pour fabriquer son propre compost.

L’Agglo distribue gratuitement des composteurs à ses habitants afin d'encourager le plus grand nombre à se lancer dans cette pratique de recyclage intelligent ! Plus d'infos sur la distribution des composteurs

Vous habitez en appartement et vous souhaitez composter ? C’est également possible ! 

Pensez à réutiliser les déchets du jardin : tontes de pelouse, feuilles mortes, tailles de végétaux… Les déchets verts représentent en moyenne 160 kg par personne et par an. Le paillage et le compostage permettent de les réutiliser sur place.

Respectez les doses de produits ménagers, c’est moins de déchets (et de pollution !) à la clé. Utiliser trop de lessive ne lave pas mieux le linge mais encrasse plus vite le lave-linge.

Diminuez l’impression des courriels ou les sorties papier des documents. Et utilisez le papier avec modération en imprimant recto-verso.

Apposez un autocolant "STOP PUB" sur votre boîte aux lettres pour ne plus recevoir de prospectus publicitaires. Téléchargez la planche Stop Pub.

Beaucoup d’objets sont jetés alors qu’ils pourraient encore servir. Certains pourraient être réparés à peu de frais.

Il existe de nombreux tutos sur Internet pour vous aider à réparer vous-même. Vous pouvez aussi participer à des ateliers de co-réparation avec des professionnels qui vous guident et vous conseillent gratuitement.

Retrouvez les artisans réparateurs près de chez vous ici et de nombreuses adresses utiles sur longuevieauxobjets.gouv.fr. Et n’oubliez pas que tout objet neuf ou d’occasion bénéficie d’une garantie légale.

Le réemploi, ce sont toutes ces solutions qui permettent de donner une seconde vie aux objets dont on ne veut plus.

Réutiliser

Les tee-shirts usagés pour faire des chiffons, les bocaux pour les confitures, les boîtes à chaussures pour le rangement…

Donner

Décoration, vaisselle, livres, vêtements, électroménager, CD, mobilier, jouets…Si un objet ne vous sert plus, il peut encore faire des heureux !

  • Les conteneurs de collecte pour textiles récupèrent les vêtements propres, le linge de maison, mais aussi la petite maroquinerie et les chaussures (usés, déchirés ou troués, ils peuvent être réutilisés ou recyclés, à condition d'être propres et secs). En savoir + sur la récupération des textiles
Revendre

Comme l’achat d’occasion, c’est un bon moyen de faire durer les objets. En plus, c’est bon pour le porte-monnaie !

Actuellement, plus de 3/4 des déchets dans nos poubelles d’ordures ménagères n'y ont pas leur place. Ils pourraient être valorisés en étant mieux triés, compostés ou apportés aux bons endroits.

À chaque matière, sa solution de tri !

Les emballages et papiers dans les bacs et sacs jaunes, le verre dans les conteneurs, les textiles dans les bornes spéciales, les épluchures au compost, les piles usagées à rapporter au magasin qui me les vend… Ainsi nos bacs bleus pèsent moins lourd : on y met uniquement ce qui n’a pas sa place ailleurs. Suivez le guide !

Guide interactif du tri - quels déchets dans quel bac ?

Après des travaux, un gros rangement ou une panne d’appareil, on se retrouve avec des déchets encombrants et, pour certains, dangereux pour la santé et l’environnement. La bonne nouvelle, c’est que la plupart disposent de filières spécifiques pour être traités et recyclés dans les meilleures conditions. Il suffit de les rapporter au bon endroit.

  • Les Centres de valorisation des déchets et les déchèteries pour déposer toutes sortes de déchets : les déchets encombrants (électroménager, meubles, gravats, pneus, cartons…), les déchets dangereux (piles, batteries, peinture…), les déchets verts (tontes, tailles de haies) ou encore des objets en métal. Plus d'infos
  • Le service d’enlèvement des encombrants à domicile pour se débarrasser d’appareils électroménagers ou de meubles, sur demande, à jour fixe. Plus d'infos
  • Les bornes textiles d’apport volontaire sur tout le territoire pour déposer les vêtements, le linge de maison, les chaussures usagées et la maroquinerie. Plus d'infos
  • Les dispositifs de collecte en magasin pour les piles, cartouches d’encre d’imprimantes, LED, lampes basse consommation et tube néon, appareils électriques et électroniques… À l’achat d’un appareil neuf, les magasins ont aussi l’obligation de récupérer l’ancien.
  • Les pharmacies pour rapporter les médicaments périmés ou les radiographies.

Un doute ? Rendez-vous sur quefairedemesdechets.fr ! Plus de 850 types de déchets y sont référencés, ainsi que 50 000 points de collecte pour les valoriser.