La Rochelle Territoire zéro carbone

Et si La Rochelle devenait le premier territoire littoral urbain français à obtenir un bilan « zéro carbone » ? Un projet ambitieux qui nécessite la mobilisation de tous.

Retour

L’ambition du territoire

L’ambition du territoire

En retravaillant la relation terre/océan, La Rochelle affirme son ambition de devenir un territoire littoral leader de la démarche « zéro carbone ». Ce positionnement unique constitue le fer de lance d’un programme ambitieux de développement humain et urbain.

Composé de 28 communes, plus de 167 000 habitants, 12 200 entreprises et 70 km de bande littorale, le territoire de l’agglomération est façonné par l’interaction terre/océan. Le littoral contribue largement à son attractivité touristique et abrite une filière nautique dynamique et des activités liées aux produits de la mer (conchyliculture et pêche). Il offre aux habitants une qualité de vie élevée, mais génère des risques et contraintes spécifiques : tension foncière, difficultés en matière de mobilité en raison de l’installation de nombreux actifs en 3ème couronne et du tourisme en haute saison, risques climatiques…

Ambition

Dans ce contexte, une politique de compensation carbone est apparue comme la voie à privilégier pour mesurer puis limiter l’impact de l’homme sur l’environnement et préserver la qualité de vie qui attire actifs, touristes et retraités sur le territoire. Le consortium rochelais ambitionne de réduire de 30 % l’empreinte carbone du territoire d’ici 2030 et d’aboutir à une compensation carbone complète à l’horizon 2040, pour proposer un modèle vertueux et réplicable sur d’autres territoires. Le tout en conjuguant sobriété, innovation et solidarité. Ce projet positionnera l’Agglo de La Rochelle en chef de file de la démarche bas-carbone à l’échelle nationale et internationale.

Graphique illustrant l'empreinte carbone du territoire