Retour

Les lucioles : quand les citoyens se mêlent d'énergie

Les lucioles : quand les citoyens se mêlent d'énergie

Et si on se mettait aussi au circuit court pour l'énergie ? Voici la solution proposée par Les Lucioles. Cette coopérative invite les citoyens du territoire à contribuer à la production d'énergies renouvelables au plus près de chez eux. Une façon d'accompagner la transition écologique et d'en faire bénéficier l'économie locale.

les lucioles
© Adobe Stock - Grafikplusfoto

Le 22 décembre dernier, la SCIC les Lucioles, société coopérative d’intérêt collectif, était officiellement enregistrée au registre du commerce de La Rochelle. Cela constituait la première marche concrète d'un projet porté depuis deux ans par l’association "A Nous l’Énergie Renouvelable et Solidaire". A l'heure où se déploient les énergies renouvelables, ces derniers n'entendent pas laisser la main aux seuls grands groupes du secteur. "Produire de l'énergie, ça rapporte. Nous souhaitons que ces bénéfices ne partent pas alimenter des fonds de pension on ne sait où, mais au contraire qu'ils profitent au territoire", affirme Nadine Juhel, présidente des Lucioles. "Nous souhaitons qu'à l'échelle de l'Agglomération, les citoyens investissent pour produire ici de l'énergie renouvelable grâce au soleil, au vent, à la biomasse, qu'ils soient décideurs sur les projets et privilégient les entreprises locales pour les chantiers et la maintenance". Bref, que la production d'énergie soit une affaire locale dans laquelle chacun puisse s'impliquer, comme beaucoup le font déjà ailleurs en France. "On compte déjà 28 parcs éoliens construits par des citoyens. Ce sont eux qui ont choisi avec les habitants les meilleures implantations pour les machines, leur taille... Ceux sont eux qui en tirent les dividendes". Et parmi leurs motivations figure au premier chef celle de contribuer au nouveau mix énergétique qui fait baisser la part des énergies fossiles.

Une personne, une part

La coopérative Les Lucioles compte à ce jour 150 sociétaires, des personnes qui ont acheté des parts sociales au prix de 50 € l'une. Dès la première part, ils peuvent participer à la vie de la coopérative qui est aussi ouverte aux collectivités et entreprises locales. La Communauté d'Agglomération est partie prenante, elle a acquis une centaine de parts pour soutenir Les Lucioles dont l'objet est en totale résonance avec la démarche La Rochelle Territoire Zéro Carbone. Mais son investissement ne lui donne pas davantage voix au chapitre que les autres. "Nous appliquons le principe des SCIC, une personne, une voix, pour les personnes physiques comme morales", affirme Nadine Juhel. Les communes de Périgny et Puilboreau sont également sociétaires des Lucioles et les citoyens sociétaires de la SCIC rencontrent petit à petit l’ensemble des Maires de l’Agglomération. Des personnalités telle Isabelle Autissier ont également apporté leur soutien en prenant des parts. "Tout le monde peut se rendre sur notre site et suivre les indications pour devenir actionnaire. Ensuite, nous  constituerons des grappes de citoyens par quartier, commune, secteur, qui pourront réfléchir et porter des projets à proximité de chez eux, construire ensemble la production de demain".

Le solaire, l'isolation

Sur le site de la coopérative, on trouve aussi un onglet permettant de faire enregistrer la mise à disposition de sa toiture pour y installer des panneaux photovoltaïques. "Nous nous concentrons d'abord sur le solaire comme source d'énergie, ce qui n'exclut rien pour la suite. Nous recherchons des toitures de 200 à 400 m². Notre premier projet est en cours d'étude technique pour le toit d'un hangar à Saint-Xandre", indique la présidente.

Parmi les objectifs des Lucioles figure aussi la volonté de réinvestir une partie de ses bénéfices dans l'isolation thermique des bâtiments. "Nous savons que la rénovation énergétique du bâti est un enjeu majeur pour faire baisser les consommations. Nous n'aurons que de petits moyens au départ mais nous souhaitons aider ceux qui en ont besoin pour de telles rénovations." Enfin, la coop les Lucioles n'est pas seule à réfléchir et œuvrer autour de ces questions. Elle fait partie du réseau national Énergie Partagée sur le site duquel on trouve diverses ressources pour l'appropriation par les citoyens de la production et la consommation d'énergie. Les Lucioles est également membre du réseau régional Cirena.

En savoir plus

Revenir à la liste des initiatives