Projet Alimentaire de Territoire (PAT)

Projet Alimentaire de Territoire (PAT)

L’Agglo, ses voisins de l'Aunis et de l'Ile de Ré, et la Chambre d’Agriculture 17 sont engagés dans un Projet Alimentaire de Territoire pour développer une agriculture durable et rapprocher les consommateurs et les producteurs locaux. Des aliments sains, produits dans le respect de la terre et consommés ici : voici l’ambition des acteurs mobilisés sur ce projet.

Logo PAT

Les périodes de confinement l'ont démontré : le besoin s'accentue chez les consommateurs de s'approvisionner en circuits courts.

Aujourd'hui, une grande partie de la production agricole du territoire est consommée ailleurs et ce qui est mangé ici est, la plupart du temps, importé...

Aux côtés des acteurs locaux, la Communauté d'Agglomération de La Rochelle, les Communautés de Communes Aunis Sud, Aunis Atlantique et de l’Ile de Ré, la Chambre d’agriculture de la Charente-Maritime se sont associées pour construire un projet adapté à ce bassin de vie.

Pourquoi un Projet Alimentaire de Territoire (PAT) ?

Le PAT propose des mesures concrètes pour plus de proximité entre le champ et l’assiette :

  • soutenir l’installation d’agriculteurs
  • développer les circuits de proximité
  • offrir des produits locaux de qualité
  • adopter une alimentation durable

L’enjeu derrière est triple : préserver la santé des « mangeurs » par une alimentation saine et locale, garantir une juste rémunération aux agriculteurs et produire dans le respect de la terre et de la mer en préservant la qualité de l’air, des eaux et des sols.

Cette démarche s’inscrit dans notre stratégie locale zéro carbone, destinée à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre sur notre territoire. Elle en est l’un des piliers.

Les objectifs

Les objectifs du PAT
Logos des partenaires du PAT