Saut au contenu
Retour

Quand l'ADIE s'en va au marché

Quand l'ADIE s'en va au marché

La création d'entreprise n'est pas réservée aux initiés. Tout le monde peut se lancer sur une idée viable. Voici le message que porte l'ADIE sur les marchés de Villeneuve, Mireuil et désormais Port-Neuf à La Rochelle.

Un mercredi de janvier dans le quartier de Villeneuve-les-Salines. L'allée du marché est plutôt calme, la pluie menace et ne donne pas envie de s'attarder mais Kensi est là, fidèle au poste devant le camion qui sert d'agence mobile à l'ADIE : Association pour le Droit à l'Initiative Economique. Une mère de famille sans emploi, Rozenn, vient à sa rencontre : « On m'a parlé de votre association. Vous aidez, je crois, les gens dans mon cas ». Habile de ses mains, Rozenn fabrique des meubles en carton. « J'anime  bénévolement des ateliers. Mais j'ai besoin de gagner ma vie, j'aimerais transformer ça en activité professionnelle ». La conversation s'engage, Kensi explique ce qu'est l'ADIE, en quoi elle peut être utile à Rozenn.

Aider à gravir la montagne

L'Association pour le Droit à l'Initiative Economique est implantée depuis plus de 15 ans à La Rochelle. Sa présence sur les marchés ne date, par contre, que de quelques mois. Responsable de cette nouvelle action, Kensi Roubine s'installe avec son camion chaque mercredi à Villeneuve et chaque vendredi à Mireuil, enfin à Port-Neuf un jeudi par mois. « Créer son entreprise, ça peut être une alternative au chômage. Dans les quartiers sensibles, des gens en situation précaire ont des idées, mais ils n'osent pas se lancer. Ils ne savent pas par quel bout commencer, vers qui se tourner, tout cela leur paraît une montagne. Nous sommes là pour les aider à la gravir ». Conseiller, orienter vers les organismes et structures adéquates, voici la première mission de Kensi. Rien de plus simple que de l'aborder au marché, une démarche plus facile, pour certains, que de pousser la porte d'une administration. « Cinq ou six personnes m'approchent ici chaque mercredi. Des gens reviennent plusieurs fois lorsque leur projet n'est pas encore mûr. D'autres ont déjà franchi le pas ».

Donner accès au micro-crédit

Ils viennent par exemple sur les conseils de Sofiane, qui vend depuis trois ans du prêt-à-porter sur les marchés rochelais. « Pour débuter, mon petit apport personnel était insuffisant. Il me fallait emprunter mais les banques prêtent difficilement aux commerçants ambulants. Je me suis tourné vers l'ADIE ». Le rôle le plus connu de l'association est en effet l'octroi de micro-crédits pour des micro-entrepreneurs, le plus souvent dans le commerce, le bâtiment, la petite restauration. « Nous prêtons jusqu'à 10 000 € après avoir évalué le potentiel du projet ». Cette évaluation de l'ADIE diffère de celle des banques, parfois frileuses avec les micro-entrepreneurs. « Nous étudions tous les cas, même les plus difficiles. Nous sommes là pour encourager, valoriser les personnes ». L'obtention d'un micro-crédit peut également jouer un « effet levier » et permettre de débloquer d'autres financements…

L'aide précieuse des bénévoles

L'association prépare aussi ceux qui souhaitent créer leur activité au travers d'ateliers, sur la gestion, la fiscalité... Cet accompagnement est animé par un réseau de bénévoles. Jeune retraitée, Joëlle Lemercier en fait partie depuis peu. « J'étais jusqu'alors déléguée du préfet dans les quartiers prioritaires. Je connais bien les politiques publiques, aussi je peux aider à orienter les gens ». D'autres bénévoles ont d'autres compétences. Ces sont d'anciens avocats, comptables, dirigeants d'entreprises... «Sans eux, l'association ne pourrait pas tenir. Nous  cherchons toujours des bonnes volontés », glisse Kensi. 

En février, chaque année, l'ADIE mène sa campagne nationale pour faire découvrir le micro-crédit et l'ensemble de ses actions. L'antenne de La Rochelle dispose d'une agence mobile, bien connue des marchés, qui permet d'aller à la rencontre des gens.

Contacter l'ADIE à La Rochelle

88 rue de Bel Air, 17000 La Rochelle
Tél : 0969 328 110


Pour naviguer sur le site de la Communauté d'Agglomération, veuillez mettre à jour votre navigateur ou utiliser un navigateur moderne.

Ci-dessous quelques liens de téléchargement vers des navigateurs récents :