Retour

L’Office Public de l’Habitat lance le «tous au compost»

L’Office Public de l’Habitat lance le «tous au compost»

Grâce au compostage, on peut réduire d’au moins 30 % le poids des poubelles ménagères tout en produisant un engrais naturel et gratuit. A Port-Neuf, l’Office Public de l’Habitat et l’Agglomération de La Rochelle expérimentent sur un quartier entier le compostage collectif à proximité des immeubles. L’opération est officiellement lancée ce 30 mars.

Site de compostage de Port-Neuf

Voici un projet de compostage collectif qui se distingue non seulement à l’échelle du territoire de l’Agglo et de celui de la Région, mais aussi au niveau national. Au point que le Réseau Compost Citoyen, qui promeut cette méthode de retour à la terre des biodéchets, a choisi La Rochelle et Port-Neuf pour lancer « Tous au Compost », la Semaine Nationale du Compostage de proximité*. Bref, il n’est pas si courant que tout un quartier d’habitat collectif soit équipé de sites de compostage et des moyens qui vont avec pour que ses habitants s’en approprient l’usage. « L’ampleur de notre projet en fait sans doute une première française », dit Jean-Pierre Cancedda, directeur adjoint de la relation locataires à l’Office Public de l’Habitat de l’Agglomération.

Prise de conscience

Ce 30 mars à Port-Neuf seront ouverts 20 sites de compostage astucieusement répartis dans ce quartier qui compte 1 400 logements gérés par l’OPH de l’Agglomération. L’Office est également propriétaire de 80% des espaces verts alentour. « Cette maitrise du foncier a facilité l’opération », indique le directeur adjoint. Elle est le fruit d’un partenariat entre le bailleur social, le service Gestion et prévention des déchets de l’Agglo, l’association Compost’âge de Poitiers et la régie de quartier Diagonales. « A l’Office, nous constatons une sensibilisation progressive des habitants à ce qui touche à l’avenir de la planète, les questions d’environnement. La gestion des déchets en fait partie et nous avons déjà répondu à des demandes de locataires souhaitant bénéficier de sites de compostage. »

Une première expérience à Port-Neuf

L’OPH a expérimenté en 2017 un premier site de compostage collectif suivi par la régie de quartier Diagonales, Allée du Rouergue à Port-Neuf. 120 foyers du bâtiment 25 ont été invités à utiliser les bacs à compost, sur la base du volontariat. Un an plus tard, 30% des locataires de l’immeuble s’étaient mis au compostage. « Un résultat encourageant alors que nous avions fait peu de promotion. Cela nous incite avec nos partenaires à élargir l’expérience », affirme Jean-Pierre Cancedda. Elle vaut d’autant plus d’être amplifiée que la loi de transition énergétique impose de généraliser d’ici 2025 le tri à la source des déchets organiques.

3 sortes de bacs par site

A Port-Neuf, les gardiens et l’ensemble des agents de proximité ont été formés à la gestion de sites de compostage partagé et c’est une autre originalité de l’opération. Les gardiens veilleront chaque jour au bon fonctionnement des sites et seront à même d’informer les 2 822 locataires de l’OPH sur le quartier. A compter du 30 mars, ceux-ci pourront être dotés de bioseaux pour déposer chez eux leurs épluchures, restes de repas... (voir liste ci-dessous). Ils videront ensuite leurs seaux dans les bacs à compost fournis par l’Agglo et installés dans le quartier. Ces sites sont facilement repérables, intégrés au paysage derrière leurs palissades de bois ou de métal. Chacun abrite trois sortes de bacs. Dans le premier, on verse le contenu de son bioseau. Le second est rempli de broyat végétal : - « on en prend une pelletée pour recouvrir les déchets alimentaires déposés dans le premier bac. Cela contribue à l’équilibre du compost », indique Jean-Pierre Cancedda. Le troisième bac est le bac de maturation du compost. Au terme de six à neuf mois, le compost produit sera utilisable pour les besoins des espaces verts de l’Office comme pour les locataires qui en feront la demande.

Une participation croissante espérée

Tous ces détails seront expliqués le 30 mars lors du lancement de l’opération, à partir de 16h place Petrozavodsk à Port-Neuf. Les bioseaux et dépliants d’information seront alors distribués aux habitants puis par la suite tout au long de l’année au point d’accueil de l’OPH sur le quartier. L’Office Public de l’Habitat espère convertir au compostage 30% de ses 2 822 locataires dès la première année et alléger ainsi de 75 tonnes le poids des poubelles ménagères du quartier. A terme, dans quatre à cinq ans, l’OPH compte aboutir à 100% de participation des habitants, soit 248 tonnes de déchets soustraits au traitement classique des ordures ménagères.

En pratique

Ce qu’on met dans le compost : les épluchures et les fruits et légumes abimés, les restes de pain et de repas (y compris la viande sans os et le poisson), les coquilles d’œufs, le marc de café et les sachets de thé, le papier essuie-tout, les sachets en papier…

Ce qu’on ne met pas : le plastique même si les poches portent la mention « biodégradable », les coquilles d’huîtres et de moules, l’huile, les os, les litières d’animaux.

En savoir plus sur cette initiative :
Point Accueil OPH de Port-Neuf, du lundi au vendredi de 14h à 17h. Bât. 18, av. du Maréchal Juin à La Rochelle. Tél. 05 46 43 67 00 ou www.office-agglo-larochelle.fr

* Semaine « Tous au Compost » du 30 mars au 14 avril : www.semaineducompostage.fr

Compostage en pied d'immeuble

Vous habitez en appartement ? Le compostage entre voisins, c'est possible ! L'Agglo vous accompagne.

Si vous êtes intéressé, il vous suffit d'en parler à vos voisins et de faire la demande auprès du Service Gestion et Prévention des Déchets, en retournant le formulaire complété.

En savoir +