Ce qui change

Dérèglement climatique, hausse des coûts de gestion, nouvelles obligations réglementaires… L’Agglomération doit faire face à une combinaison inédite d’enjeux en matière de gestion des déchets. Pour y répondre, elle s’est dotée d’un programme volontaire et ambitieux.

Ce qui change

Entre 2024 et 2026, l’Agglo déploiera un ensemble de solutions permettant de réduire de 60 kg la quantité de déchets produite par habitant* et d’atteindre le taux de 60 % de valorisation des déchets ménagers et assimilés d’ici 2030.

En 2019, l'Agglo a produit 622 kg de déchets par habitants, dont 43% ont été valorisés. L'objectif pour 2023 est de diminuer la production de déchets de 60 kg par habitant : 562 kg par habitant, dont 60% de déchets valorisés
En 2022, chaque habitant de l’Agglo a produit en moyenne 609 kg de déchets ménagers (déchèteries comprises).

Sa nouvelle stratégie Déchets traduit un engagement fort de la collectivité en faveur de la transition écologique du territoire, avec la volonté de proposer des solutions adaptées à tous les habitants. Différentes mesures cohérentes et complémentaires vont ainsi progressivement être mises en œuvre au cours des prochaines années pour nous inciter et nous aider à changer nos pratiques. L’Agglomération accompagnera chacune et chacun dans ces transformations, avec l’idée que le meilleur déchet reste celui qu’on ne produit pas !

  • Le tri des déchets alimentaires
  • La densification des Points d’Apport Volontaire
  • La fin des collectes en sacs sur le Vieux-Port et en hyper-centre de La Rochelle
  • Le passage à des collectes tous les 15 jours pour les bacs bleus/gris et les bacs jaunes
  • L’application d’une nouvelle tarification plus juste et incitative
  • Un accompagnement et une communication de proximité

  • Création de nouveaux Centres de valorisation des déchets en remplacement des déchèteries
  • Agrandissement du centre de tri Altriane à Salles-sur-Mer
  • Modernisation de l’Unité de compostage à Périgny
  • Extension du réseau de chaleur urbain à La Rochelle
  • Renouvellement de la flotte de véhicules de collecte à faible émission de CO2

Ces nouvelles mesures s’inscrivent dans les objectifs de transition écologique et de sobriété de la collectivité, en cohérence avec le projet La Rochelle Zéro Carbone, le Plan Climat Air Energie Territorial, le Projet Alimentaire de Territoire, la protection de la biodiversité, l’aide à la rénovation énergétique des bâtiments, le développement de l'économie circulaire et des mobilités douces…

Faire évoluer le service public pour mieux accompagner les habitants dans leurs changements de pratiques, le rendre plus performant, faire en sorte que chacun dispose de solutions adaptées quel que soit le lieu où il habite… c’est le sens de la nouvelle trajectoire de l’Agglomération en matière de déchets.

Réduire les déchets représente un défi majeur qui demande l'implication de tous. Ensemble, mobilisons-nous et agissons ! 

Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés

Début 2023, la Communauté d’Agglomération a adopté son nouveau Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) pour une période de 6 ans (2023-2028). Il constitue un des piliers de sa nouvelle stratégie Déchets, qui prévoit également la réorganisation des services de collecte des déchets, la mise en place de la tarification incitative à partir de 2026 (comptage en 2026 des volumes collectés pour une première facture en 2027) et la généralisation de la redevance spéciale pour les professionnels (2024-2026).  Le tri des biodéchets sera notamment l’un des éléments majeurs entrant dans l’évolution du service public.

Du 18 novembre au 11 décembre 2022, une enquête en ligne a permis au grand public de donner son avis sur ce projet de PLPDMA. Vos contributions ont fait l’objet d’une synthèse qui ont été prises en compte avant l’adoption du projet définitif en Conseil Communautaire de janvier 2023. 

*Production de déchets/an/habitant comparée à celle de 2019

Zoom sur les évolutions de service

D’ici fin 2025, la collectivité fera en sorte que chaque habitant bénéficie d’un moyen de tri lui permettant de ne plus jeter ses déchets alimentaires dans sa poubelle d’ordures ménagères.

Composteurs individuels, composteurs partagés ou Points d'Apport Volontaire : plusieurs solutions vous seront proposées selon votre situation.

  • Vous habitez en maison individuelle ? L’Agglo vous fournit gratuitement un composteur, si vous n’êtes pas déjà équipé.
  • Vous habitez en collectif ? L’Agglo vous remettra un bioseau pour stocker vos déchets alimentaires à domicile, avant de les apporter au composteur partagé de votre immeuble ou aux nouveaux Points d’Apport Volontaire dédiés.

Quelle que soit la solution adoptée, les déchets alimentaires seront transformés en compost :

  • Dans le composteur individuel ou collectif, en mélange avec des végétaux du jardin (taille de haies et de plantations, feuilles mortes, mauvaises herbes, tonte de pelouse en petite quantité, broyat de bois…), le cycle de maturation est de 6 à 9 mois.
  • En Point d’Apport Volontaire, les déchets alimentaires seront collectés par camion puis acheminés vers l'Unité de compostage de Périgny pour y être mélangés à du broyat de déchets verts et entamer leur cycle de transformation en compost (sous 3 mois environ).

Afin de faciliter le tri, de nouveaux Points d’Apport Volontaire seront installés un peu partout sur le territoire de l’Agglo pour la collecte des déchets alimentaires, du verre, des ordures ménagères, des emballages-papiers et des textiles. 

L’Agglo a fait le choix d’une collecte bas carbone et performante et a confié à SUEZ la collecte des déchets ménagers et assimilés sur l’ensemble du territoire à partir du 1er mars 2024. Ce changement implique la mise en place d’un nouveau calendrier de ramassage des ordures ménagères (bacs bleus) et des emballages et papiers (bacs jaunes) dans les communes. Pour en savoir +

A partir du 1er janvier 2025, les bacs de collecte des ordures ménagères (bleus/gris) et de tri (jaunes) seront collectés tous les 15 jours (sauf en juillet-août et dans les zones touristiques).

La taille des bacs sera réajustée selon la composition des foyers, au fil de l’enquête qui sera menée en porte-à-porte auprès de tous les habitants entre janvier 2024 et avril 2025.

La collecte en porte-à-porte et en sacs dans l’hyper-centre de La Rochelle et sur le Vieux-Port sera remplacée par le dépôt en Points d’Apport Volontaire, accessibles avec le nouveau « Pass déchets ».

La tarification incitative sera appliquée en 2027 (sur la base des volumes collectés en 2026), en remplacement de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

C’est une nouvelle manière de payer la collecte et le traitement des déchets en fonction du niveau de production des usagers. Ce qui change, c’est son mode de calcul qui prend en compte le volume de déchets jetés. Avec la tarification incitative, chacun devient acteur de sa production de déchets !

En 2027 (sur la base des volumes de déchets collectés du 1er janvier au 31 décembre 2026), tous les foyers de l'agglomération seront soumis à la tarification incitative.

Les professionnels et les administrations seront eux aussi mis à contribution.

Le « Pass Déchets », qui remplacera progressivement le « Pass Déchèteries », servira à ouvrir les Points d’Apport Volontaire et à accéder aux Centres de valorisation des déchets et déchèteries.

Conformément aux standards européens, les bacs à couvercle bleu seront remplacés par des bacs à couvercle gris en cas de nouvelle dotation. Les foyers déjà équipés conserveront leur bac bleu.

L'enquête usagers

Pour nous aider à « faire le tri dans nos habitudes » en matière de déchets et préparer les évolutions du service de collecte, une grande enquête sera menée en porte-à-porte entre janvier 2024 et avril 2025 auprès de tous les usagers de l’Agglo.

Entre 2024 et 2026, l’Agglo déploiera un éventail de solutions pour diminuer de 60 kg la quantité de déchets produite par habitant*.

Pour préparer la mise en œuvre des nouvelles règles de tri et de  collecte, tous les particuliers et les professionnels (soit environ 110 000 usagers) recevront la visite d’enquêteurs mandatés par l’Agglo entre janvier 2024 et avril 2025.

Cette enquête est organisée par secteur : les habitants de Clavette, Croix-Chapeau, La Jarne, La Jarrie, Montroy, Salles-sur-Mer, Saint-Christophe, Saint-Médard-d’Aunis, Saint-Vivien, Thairé et Yves seront les premiers concernés (du 16 janvier à fin mars 2024).

L’enquête se poursuivra ensuite dans les autres communes et quartiers jusqu’à mi-2025.

Phasage de l’enquête par secteur, de janvier 2024 à mi 2025

Cartographie de l'enquête déchets phasage par commune et quartier
Janvier-mars 2024 : secteur 1
  • Clavette, Croix-Chapeau, La Jarne, La Jarrie, Montroy, Salles-sur-Mer, Saint-Christophe, Saint-Médard-d’Aunis, Saint-Vivien, Thairé et Yves
Avril-mai 2024 : secteur 2
  • Angoulins-sur-Mer (1ère partie), Bourgneuf, Châtelaillon-Plage (1ère partie), Dompierre-sur-Mer, Saint-Rogatien, Sainte-Soulle et Vérines
Juin-juillet 2024 : secteur 3
  • La Rochelle Nord : Port-Neuf, Chef-de-Baie, La Pallice, Laleu, Mireuil, Rossignolette-Saint-Maurice, Bel Air, Fétilly-La Trompette, Le Prieuré et Lafond
Août-septembre 2024 : secteur 4
  • La Rochelle Sud : Beauregard, Saint-Eloi, Petit Marseille-Foire Exposition, Villeneuve-les-Salines, Les Minimes
  • La Rochelle Centre : La Genette
Octobre-novembre 2024 : secteur 5
  • Angoulins-sur-Mer (2e partie), Châtelaillon-Plage (2e partie) et La Rochelle Centre : Marché, Mairie, Préfecture, Hôpital
Décembre 2024-janvier 2025 : secteur 6
  • Aytré, Esnandes, L’Houmeau, Marsilly, Nieul-sur-Mer et Saint-Xandre
Février-mars 2025 : secteur 7
  • Lagord, Périgny et Puilboreau
une personne posant des questions à des habitants

Pourquoi cette enquête ?

Cette enquête est importante. Elle servira à mettre à jour les informations et les équipements afin de préparer les usagers aux évolutions de service (tri des déchets alimentaires, nouvelle tarification incitative, modification des services de collecte...).

L'Agglo a mandaté l'entreprise Trait d'Union. Ses agents pourront se présenter à votre domicile du mardi au vendredi entre 11 h et 19 h 30 et le samedi entre 10 h et 17 h. Ils porteront un chasuble fluorescent orange floqué « Trait d’Union », un badge nominatif et disposeront d'une lettre d'accréditation.

Les enquêteurs vérifieront vos coordonnées et les références de vos bacs (pucés) et de votre « Pass déchèteries » (qui sera remplacé à terme par le « Pass déchets »). En fonction de la composition de votre foyer, la dotation en bac bleu/gris et bac jaune pourra être réajustée.

Pour permettre à chacun de trier ses déchets alimentaires, un composteur individuel sera fourni aux ménages résidant en maison (avec jardin) et un bioseau aux personnes concernées par les composteurs partagés en pied d’immeuble ou par les Points d’Apport Volontaire (PAV) dédiés aux déchets alimentaires (installés progressivement d’ici à 2025). Les usagers concernés par l’apport volontaire seront dotés d’un « Pass déchets » qui servira à ouvrir les bornes de dépôt.

Les enquêteurs remettront également des guides sur les évolutions du service.

Les données récoltées le seront dans le respect des lois en vigueur et seront réservées à la Direction Gestion et Prévention des déchets. Aucun acte de vente, démarchage ou autre prestation ne sera réalisé par les agents de Trait d’Union.

*Production de déchets/an/habitant comparée à celle de 2019

Foire aux questions - Enquête en porte-à-porte sur la collecte des déchets :

Cette enquête est importante.

Elle servira à mettre à jour vos informations et vos équipements afin de vous préparer aux évolutions du service (tri des déchets alimentaires, nouvelle tarification incitative, modification des services de collecte...).

Elle permettra à l’Agglo de réajuster si besoin votre dotation de bacs, de vous délivrer le nouveau Pass déchets (si vous n’avez pas le Pass déchèteries), ou encore de vous remettre un composteur individuel si vous n’en avez pas. 

Les données collectées le seront dans le respect des lois en vigueur et seront réservées à la Direction Gestion et Prévention des déchets de la Communauté d’Agglomération.

Cette enquête concerne tous les habitants de l’Agglomération, particuliers et professionnels (soit environ 110 000 usagers). Elle se déroulera en porte-à-porte et par secteur, de janvier 2024 jusqu’à mi-2025.

Les habitants des communes de Clavette, Croix-Chapeau, La Jarne, La Jarrie, Montroy, Salles-sur-Mer, Saint-Christophe, Saint-Médard-d’Aunis, Saint-Vivien, Thairé et Yves seront les premiers concernés (du 16 janvier à mars 2024).

L’enquête se poursuivra ensuite, par secteur, dans les autres communes jusqu’à mi-2025. 

Vous avez reçu ou allez recevoir dans votre boîte aux lettres un courrier vous annonçant la visite d’agents enquêteurs habilités par la Communauté d’Agglomération de La Rochelle au sujet de la collecte des déchets. Ils porteront un gilet fluorescent marqué « Trait d’Union » (entreprise mandatée par l’Agglo), un badge nominatif et disposeront d’une lettre d’accréditation.

Jours et horaires de passage des enquêteurs :

  • du mardi au vendredi : 11h-15h/16h15-19h30
  • le samedi : 10h-13h/14h-17h

Si vous êtes absent(e) au premier passage des enquêteurs, ils reviendront une autre fois.
Si vous êtes à nouveau absent(e) lors de la seconde visite, ils déposeront un avis de passage dans votre boîte aux lettres avec des consignes pour que vous puissiez prendre rendez-vous.

L’enquête se déroulera par secteur entre janvier 2024 et avril 2025. Prenez connaissance du passage des enquêteurs dans votre commune en consultant le planning.

  • Pour préparer les évolutions du service (tri des déchets alimentaires, densification du nombre de Points d’Apport Volontaire, nouveau marché de collecte…) ;
  • Expliquer le fonctionnement de la TEOMi (Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères incitative) et de la Redevance Spéciale pour les professionnels ;
  • Vérifier que vous avez les bons équipements ;
  • Vérifier les références de vos bacs et votre Pass déchèteries si vous en avez un.

Lors de leur visite, les enquêteurs auront pour mission :

  • de remplir avec vous un questionnaire pour mettre à jour les informations concernant votre foyer ou votre établissement (coordonnées, nombre de personnes….) ;
  • de vérifier vos équipements ;
  • de vous proposer un composteur individuel et/ou un bioseau pour vos déchets alimentaires. Toutes les infos sur les déchets compostables ici. 
  • de vous remettre des guides pratiques sur les évolutions du service et sur les « trucs et astuces » pour réduire et bien trier vos déchets.

Les particuliers concernés par l’apport volontaire seront dotés du nouveau « Pass déchets », qui remplacera progressivement le « Pass déchèteries ». Il servira à ouvrir les Points d’Apport Volontaire et à accéder aux Centres de valorisation des déchets et déchèteries.

L’enquête réalisée auprès des usagers permet de déterminer si vous conservez vos bacs actuels ou non :

  • ils ne seront pas changés si leur taille est adaptée à la composition de votre foyer (ou de votre établissement) ;
  • ils seront remplacés par des bacs plus grands ou plus petits si leur taille n’est pas adaptée à la composition de votre foyer (ou de votre établissement), ou bien encore s’ils sont cassés ou en mauvais état.

Ils porteront un gilet fluorescent marqué « Trait d’Union » (entreprise mandatée par l’Agglo), un badge nominatif et disposeront d’une lettre d’accréditation.

Les agents enquêteurs ne vous demanderont jamais vos coordonnées bancaires et ne vous vendront rien !

Cette enquête ne vous prendra pas plus d’une quinzaine de minutes.

Vous êtes libre de refuser de répondre à l’enquête mais, dans ce cas, les informations sur votre foyer ne pourront être mises à jour et votre nouvel équipement ne pourra vous être remis à domicile (nouveaux bacs, composteur individuel, bioseau, Pass déchets…). A terme, vos bacs risquent ne plus être collectés s’ils ne sont pas correctement référencés dans la base de données de l’Agglo.

Si vous êtes absent(e) au premier passage des enquêteurs, ils reviendront une autre fois.
Si vous êtes à nouveau absent(e) lors de la seconde visite, ils déposeront un avis de passage dans votre boîte aux lettres avec des consignes pour que vous puissiez prendre rendez-vous.

Oui, chaque foyer recevra individuellement la visite des agents enquêteurs.

Le déploiement de solutions de compostage de proximité est l’une des priorités de l’Agglo, afin de permettre à chacun de trier ses déchets alimentaires :

  • le compostage individuel pour les maisons avec espace vert ;
  • le compostage partagé pour les résidences avec espaces verts ;
  • et pour ceux qui ne peuvent pratiquer ni l’un ni l’autre, l’installation de Points d’Apport Volontaire dédiés, d’ici à 2025.

Le compostage des déchets alimentaires est un geste simple qui permet de réduire d’1/3 le poids de votre poubelle !

Pour se lancer dans le compostage, c’est facile, suivez le guide !

Vous êtes déjà doté d’une solution de tri des déchets alimentaires, félicitations ! L’Agglo vous remercie pour votre implication. Nous restons à vos côtés pour vous accompagner dans la pratique du compostage : précisions sur les consignes de tri, ateliers pour partager trucs et astuces, demande de maintenance, etc… Retrouvez toutes les actualités sur des ateliers pour enrichir votre pratique sur le site de l’Agglo.

  • Consultez le planning de passage des enquêteurs dans votre commune : lors de leur visite, un composteur vous sera remis si vous n’en avez pas déjà.
  • À partir du 16 janvier vous pourrez réserver et vous faire livrer gratuitement un composteur à domicile, avec le formulaire en ligne sur agglo-larochelle.fr/dechets
  • Vous pouvez aussi retirer un composteur à l’Unité de compostage à Périgny,les mardis, mercredis et jeudis de 13h à 16h15 (sauf jours fériés), sur présentation d’un justificatif de domicile (datant de moins de 3 mois), jusqu’au printemps 2024. À partir de cette date, l’Unité de compostage sera fermée au public pour travaux de modernisation.
  • Si le matériel fourni par la CdA ne vous convient pas, vous pouvez également acheter un composteur en magasin, en fabriquer un vous-même ou tout simplement composter en tas à même le sol.

Un nouveau marché de collecte

L’Agglo a fait le choix d’une collecte bas carbone et performante et a confié à SUEZ la collecte des déchets ménagers et assimilés sur l’ensemble du territoire à partir du 1er mars 2024. Ce changement implique la mise en place d’un nouveau calendrier de ramassage des ordures ménagères (bacs bleus) et des emballages et papiers (bacs jaunes) dans les communes.

Ce nouveau marché est destiné à répondre aux objectifs de réduction des déchets et de l’empreinte carbone de notre territoire. Et d’une meilleure valorisation de nos déchets grâce au geste de tri.

Les changements au 1er mars 2024 :

  • de nouveaux jours de collecte, du lundi au vendredi, sauf pour Châtelaillon-Plage, l’hypercentre et le Vieux-Port de La Rochelle où les tournées continueront le samedi ;
  • de nouveaux horaires de collecte : le matin (à partir de 5 heures), le soir (à partir de 19 heures) ou l’après-midi à partir de 13 heures, ;
  • un nouveau découpage des secteurs de collecte à La Rochelle : 5 secteurs (+ l’hypercentre et le Vieux-Port) au lieu des 4 actuels ;
  • de nouvelles consignes à appliquer : ne rien déposer en dehors ou à côté des bacs car cela ne sera pas ramassé, ne pas mettre les gros cartons bruns dans les bacs jaunes, mais les apporter en déchèterie.

La flotte de camions de collecte sera progressivement remplacée par des véhicules à faible émission de CO2.

Nouveaux jours et horaires de collecte au 1er mars 2024

Pour connaître les consignes pour le ramassage des ordures ménagères et emballages/papiers, sélectionnez votre commune. En cas de doute pour les habitants de La Rochelle, une carte plus détaillée est disponible juste en-dessous.

Cartographie des secteurs de collecte à La Rochelle

Situez votre logement dans la carte ci-dessous, vous saurez précisément à quel secteur de collecte vous appartenez.

à noter !

En raison de la mise en place du nouveau marché de collecte à partir du vendredi 1er mars, les habitants de certaines communes de l’Agglo seront exceptionnellement amenés à stocker leurs bacs plusieurs jours (10 jours et +) entre les semaines 9 et 10.

Exemple : une commune anciennement collectée le samedi pour les ordures ménagères ne sera collectée que dans le courant de la semaine suivante (se reporter aux nouveaux calendriers de collecte de votre commune).

Merci de votre compréhension pendant cette phase de transition.

Téléchargez votre nouveau calendrier de collecte par commune (au 1er mars 2024)

Ces calendriers, ainsi qu’un courrier annonçant les nouvelles modalités de collecte, seront distribués dans toutes les boîtes aux lettres de l’Agglomération début février.

illustration de collecte de déchet avec un camion et un bac de déchet

Le tri des déchets alimentaires

Nos déchets alimentaires (épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs, croûtes de fromage, restes de repas, marc de café...) représentent près d’un tiers de nos ordures ménagères. Au moment où il nous faut réduire nos déchets, trier et composter ces « restes » (re)devient une évidence ! Entre janvier 2024 et fin 2025, l’Agglo mettra à disposition de chaque habitant une solution de tri lui permettant de ne plus jeter à la poubelle ses déchets alimentaires.

illustration d'un homme qui distribue des composteurs à une famille

Un déploiement progressif

Une loi a été adoptée au niveau national en 2020 (la loi AGEC Anti-gaspillage et pour l’économie circulaire) et toutes les collectivités ont l’obligation de proposer à leurs habitants une solution pour trier leurs biodéchets (déchets alimentaires et déchets verts) depuis le 1er janvier 2024, pour qu’ils ne soient pas déposés dans les ordures ménagères (toutes les réponses à vos questions en bas de page). 

3 types de solutions sont progressivement déployées par l’Agglo, afin de permettre à chacun de trier ses déchets alimentaires :

  • le compostage individuel pour les maisons avec espace vert ;
  • le compostage partagé pour les résidences avec espaces verts ;
  • l’installation de Points d’Apport Volontaire dédiés, d’ici à 2025.

Vous habitez une maison avec un jardin ?

C’est simple ! Il suffit d’1 m2 au sol, à même la terre. L’Agglo fournit gratuitement un composteur individuel aux foyers qui ne sont pas encore équipés.  Plus d'infos sur les composteurs.

3 solutions pour se procurer un composteur individuel :

  • Au moment de l’enquête : consultez le planning de passage des enquêteurs dans votre commune : lors de leur visite, un composteur vous sera remis.
  • À l’Unité de compostage à Périgny : des distributions sont organisées sur place les mardis, mercredis et jeudis (sauf jours fériés) de 13 h à 16 h 15, jusqu’au printemps 2024. À partir de cette date, l’Unité de compostage sera fermée au public pour travaux de modernisation.

À noter : deux journées exceptionnelles de distribution de composteurs y seront également organisées les samedis 23 mars et 6 avril, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (sur inscription).

un homme se fait remettre un composteur

Vous habitez dans une résidence ou un immeuble avec un espace vert ?

L’Agglo accompagne l’installation de composteurs partagés et met gratuitement à disposition tout le matériel nécessaire. Vous souhaitez devenir référent-composteur bénévole au sein de votre résidence ? Rapprochez-vous de votre bailleur ou syndic !

Vous n'avez pas la possibilité de composter ?

Pour tous les foyers qui n’ont pas la possibilité de composter, des Points d’Apport Volontaire de quartier seront progressivement ouverts d’ici à 2025. Un bioseau, pour stocker les déchets dans sa cuisine, et un Pass déchets vous seront remis pour accéder à ces points de dépôt. Les déchets alimentaires seront ensuite collectés par camion, puis acheminés vers l’Unité de compostage de Périgny.

De quoi contribuer à atteindre l’objectif de 60 kg de déchets en moins par habitant d’ici à 2030* !

*Production de déchets/an/habitant comparée à celle de 2019.

Tri à la source des biodéchets - FAQ

Le terme biodéchet recouvre en réalité à la fois les déchets alimentaires et les déchets verts. Toutefois, la plupart des collectivités ont déjà un réseau de déchèteries qui acceptent les déchets verts.

Le défi que doivent relever les collectivités à partir de 2024 est bien celui de proposer un dispositif pour trier les déchets alimentaires.  

Aucune amende ne sera faite aux usagers, c’est à la collectivité de proposer des solutions aux habitants pour pouvoir trier leurs déchets alimentaires.

L’Agglo s’est engagée dans un programme ambitieux avec pour horizon l’année 2030. Les objectifs sont de :

  • réduire de 60 kg la quantité de déchets produite par habitant (production comparée à celle de 2019),
  • atteindre le taux de 60 % de valorisation des déchets (ordures ménagères, déchets alimentaires,  verre, tri sélectif des emballages et papier, déchèterie), contre 42 % en 2019.

Elle a décidé de prioriser le compostage et met à disposition :

  • des composteurs individuels pour les maisons avec jardin,
  • des composteurs partagés en pied d’immeuble pour les habitats collectifs qui ont un espace vert privé,
  • des points d’apport volontaire uniquement quand l’implantation de composteurs n’est pas possible. Les déchets alimentaires seront ensuite collectés par camion, puis acheminés vers l’Unité de Compostage de Périgny qui sera modernisée en 2024-2025 dans cet objectif.

D’ici fin 2025, chaque usager pourra trier ses déchets alimentaires. L’Agglo n’est ni en retard, ni en avance en comparaison avec le reste du territoire national. Toutes les collectivités travaillent activement sur la mise en place du tri des déchets alimentaires.

Les matières organiques transformées en compost viendront enrichir et fertiliser les sols de nos jardins, des espaces verts de nos villes et même des terres agricoles.

Le compostage permet :

  • de diminuer d’ 1/3 le volume de sa poubelle d’ordures ménagères,
  • d’obtenir un fertilisant naturel et gratuit pour son jardin ou ses espaces verts et ses jardinières,
  • de diminuer les émissions de CO2 : un déchet composté n’est ni collecté par camion, ni incinéré, et l’incorporation de compost dans nos sols favorise l’absorption du CO2.
  • et à partir de 2026 : mieux maîtriser sa facture puisque la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères évolue pour devenir incitative et sera en partie basée sur le volume de déchets collectés.
Tri des déchets alimentaires pour compostage

La foire aux questions

Déchets : ce qui va changer pour l’usager 

  • Réduire nos déchets et mieux valoriser ceux que l’on ne peut éviter permet d'économiser des matières premières. En donnant une seconde vie à nos objets et en triant plus et mieux au lieu de jeter, nous avons moins besoin de produire et nous puisons donc moins dans les ressources de la planète.
  • En produisant moins et en ayant moins de déchets à traiter, nous réduisons nos consommations d’énergie et nos émissions de CO².
  • Les coûts de gestion (collecte et traitement) ne cessent d’augmenter. Réduire nos déchets et mieux les valoriser, c’est aussi maîtriser nos dépenses.
  • Les réglementations évoluent. La loi impose de nouvelles obligations aux collectivités en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire, de collecte et de valorisation des déchets organiques, d’économie circulaire... Il faut nous adapter.

« Faire le tri dans ses habitudes », c’est adopter de nouvelles habitudes de consommation pour réduire ses déchets et de nouveaux gestes de tri pour mieux valoriser ceux que l’on ne peut éviter : composter plutôt que jeter à la poubelle, pailler ses plantations avec les végétaux du jardin, réparer, donner ou vendre ses objets et vêtements, coller un autocollant « Stop pub » sur sa boîte aux lettres, finir son assiette, boire de l’eau du robinet plutôt qu’en bouteille ou encore acheter en vrac.

Objectif : 60 kg en moins par habitant d’ici 2030 ! C’est possible.

  • En compostant, je peux réduire mes déchets de 70 kg/hab./an
  • En paillant mes plantations avec les végétaux du jardin, je peux réduire mes déchets de 70 kg/hab./an et m’éviter des allers-retours en déchèterie
  • En réparant, en vendant, en donnant mes objets en bon état, je peux réduire mes déchets de 20 kg/hab./an
  • En collant un Stop pub sur ma boîte aux lettres, je peux réduire mes déchets de 35 kg/foyer/an
  • En évitant le gaspillage alimentaire, je peux réduire mes déchets de 30 kg/hab./an
  • En buvant l’eau du robinet, je peux réduire mes déchets de 12 kg/hab./an
  • En achetant en vrac ou à la coupe, je peux réduire mes déchets de 4 kg/hab./an
schema

Entre 2024 et 2026, l’Agglo déploiera un éventail de solutions pour diminuer de 60 kg la quantité de déchets produite par habitant*.

Pour préparer la mise en œuvre des nouvelles règles de tri et de  collecte, tous les particuliers et les professionnels (soit environ 110 000 usagers) recevront la visite d’enquêteurs mandatés par l’Agglo entre janvier 2024 et avril 2025.

Cette enquête est organisée par secteur : les habitants de Clavette, Croix-Chapeau, La Jarne, La Jarrie, Montroy, Salles-sur-Mer, Saint-Christophe, Saint-Médard-d’Aunis, Saint-Vivien, Thairé et Yves seront les premiers concernés (du 16 janvier à fin mars 2024).

L’enquête se poursuivra ensuite dans les autres communes et quartiers jusqu’à mi-2025.

Toutes les informations sont ici

Après la distribution d’un courrier d’information dans les boîtes aux lettres annonçant le passage de l’enquête dans votre commune, dans vos quartiers, des enquêteurs mandatés par l’Agglo réaliseront des visites en porte-à-porte.

À cette occasion :

  • ils vérifieront vos coordonnées et les références de vos bacs (pucés) et de votre « Pass déchèteries » ;
  • en fonction de la composition de votre foyer, la dotation en bac bleu/gris et bac jaune pourra être réajustée ;
  • pour permettre à chacun de trier ses déchets alimentaires, un composteur individuel sera fourni aux ménages résidant en maison (avec jardin) et un bioseau aux personnes concernées par les composteurs collectifs ou par les Points d’Apport Volontaire (installés à partir de 2024) ;
  • les usagers concernés par l’apport volontaire seront dotés du nouveau « Pass déchets », qui remplacera progressivement le « Pass déchèteries ». Il servira à ouvrir les Points d’Apport Volontaire et à accéder aux Centres de Valorisation des déchets et déchèteries ;
  • ils remettront des guides pratiques sur les évolutions du service et sur les « trucs et astuces » pour réduire et bien trier ses déchets.

Consultez notre Foire Aux Questions spéciale enquête usagers

*Production de déchets/an/habitant comparée à celle de 2019

  • Destinée à financer le service public de collecte et de traitement des déchets, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) est une taxe additionnelle à la taxe foncière. Son montant est basé sur la valeur locative du logement. Elle est due par les propriétaires qui peuvent, le cas échéant, la récupérer auprès de leurs locataires.
  • La TEOM va évoluer pour intégrer une part incitative. La nouvelle taxe d'enlèvement des ordures ménagères incitative (TEOMI), c’est une nouvelle manière de payer la collecte et le traitement des déchets en fonction du niveau de production des usagers. Ce qui change, c’est son mode de calcul qui prend en compte le volume de déchets jetés. Avec la tarification incitative, chacun devient acteur de sa production de déchets !
  • La mise en place de la TEOMI est un moyen d’encourager la réduction et le tri des déchets, grâce à une tarification plus juste et équitable.

  • La taxe d'enlèvement des ordures ménagères incitative (TEOMi) sera appliquée à partir du 1er janvier 2027, à tous les ménages et professionnels (propriétaire du bien au 1er janvier), en remplacement de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM).
  • En 2027, (sur la base des volumes de déchets collectés du 1er janvier au 31 décembre 2026), tous les usagers de l’Agglomération seront soumis à la tarifications incitative.
  • Je suis propriétaire occupant : cette taxe est intégrée à ma taxe foncière.
  • Je suis locataire : mon propriétaire paye la TEOMi et se charge de la répercuter dans mes charges locatives.

  • Oui. La fiscalité des entreprises en matière de Déchets évolue : elles seront soumises soit à la TEOMi soit à la redevance spéciale (en fonction d’un seuil d’assujettissement). La redevance spéciale pour les professionnels (artisans, commerçants, entreprises, établissements publics, associations) sera mise en place pour les inciter à la réduction, au tri et à une meilleure gestion de leurs propres déchets.
  • De nouvelles modalités de facturation, renouvelées chaque année (seuils d’assujettissement et d’exclusion, grille tarifaire…), seront appliquées progressivement aux professionnels, au rythme de deux factures annuelles (adressées en septembre et en février). (cf Guide pratique de la redevance spéciale ci-joint)
  • L’Agglo proposera des dispositifs d’accompagnement spécifiques à l’attention des entreprises et des administrations pour les aider à faire évoluer leurs pratiques.

  • Oui, à partir du 1er janvier 2024, les collectivités doivent mettre à disposition de chaque habitant une solution de tri lui permettant de ne plus jeter à la poubelle ses déchets alimentaires.
  • Le tri des déchets alimentaires est un nouveau geste à adopter. Cela permet de réduire jusqu’à 1/3 sa poubelle d’ordures ménagères.
  • D’ici fin 2025, l’Agglo fera en sorte que chaque usager bénéficie d’un moyen de tri lui permettant de ne plus jeter ses déchets alimentaires dans sa poubelle d’ordures ménagères. Composteurs individuels, composteurs partagés ou Points d’Apport Volontaire : plusieurs solutions seront proposées selon votre situation.

En savoir + sur le tri des déchets alimentaires

3 types de solutions sont progressivement déployées par l’Agglo, afin de permettre à chacun de trier ses déchets alimentaires :

  • le compostage individuel pour les maisons avec espace vert ;
  • le compostage partagé pour les résidences avec espaces verts ;
  • l’installation de Points d’Apport Volontaire dédiés, d’ici à 2025.

Vous habitez une maison avec jardin ?

C’est simple ! Il suffit d’1 m2 au sol, à même la terre. L’Agglo fournit gratuitement un composteur individuel aux foyers qui ne sont pas encore équipés.  

3 solutions pour se procurer un composteur individuel :

  • Au moment de l’enquête : consultez le planning de passage des enquêteurs dans votre commune : lors de leur visite, un composteur vous sera remis.
  • À l’Unité de compostage à Périgny : des distributions sont organisées sur place les mardis, mercredis et jeudis (sauf jours fériés) de 13 h à 16 h 15, jusqu’au printemps 2024. À partir de cette date, l’Unité de compostage sera fermée au public pour travaux de modernisation.

À noter : deux journées exceptionnelles de distribution de composteurs y seront également organisées les samedis 23 mars et 6 avril, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (sur inscription).

  • En ligne : à partir du 16 janvier prochain, vous pourrez réserver et vous faire livrer gratuitement un composteur à domicile, avec le formulaire prochainement en ligne dans cette rubrique.
  • Vous pouvez également opter pour un autre type de composteur que celui fourni par l’Agglomération, soit en achetant un composteur en magasin, soit en en fabriquant un vous-même.

Vous habitez dans une résidence ou un immeuble avec espace vert ?

  • Le site de compostage partagé est ensuite géré par des référents formés à la pratique du compostage : habitants volontaires, gardiens d’immeuble ou prestataires missionnés par le bailleur social ou le syndic de copropriété, pour tout ou partie des tâches nécessaires au bon fonctionnement du site de compostage.
  • Vous souhaitez devenir référent compostage bénévole de votre immeuble ? Rapprochez-vous de votre bailleur ou de votre syndic de copropriété.

Vous n’avez pas la possibilité de composter à domicile (maison ou immeuble) ?

  • Pour tous les foyers qui n’ont pas la possibilité de composter, des Points d’Apport Volontaire de quartier seront progressivement ouverts d’ici à 2025.
  • Un bioseau, pour stocker les déchets dans sa cuisine, et un Pass déchets vous seront remis pour accéder à ces points de dépôt.
  • Les déchets alimentaires seront ensuite collectés par camion, puis acheminés vers l’Unité de compostage de Périgny.

Retrouvez toutes les infos dédiées au compostage et à la mise à disposition de composteurs en cliquant ici

Vous n’avez pas encore reçu la visite des enquêteurs missionnés par l’Agglomération (enquête usagers) et souhaitez trier vos déchets alimentaires sans attendre ?

Vous habitez une maison individuelle

  • Vous avez la possibilité de retirer un composteur gratuit à l’Unité de compostage à Périgny les mardis, mercredis et jeudis de 13h à 16h15 (sauf jours fériés), sur présentation d’un justificatif de domicile (datant de moins de 3 mois).
  • Vous pouvez acheter un composteur en magasin, en fabriquer un vous-même ou tout simplement composter en tas à même le sol.

Vous habitez un immeuble et souhaitez composter avec vos voisins

  • Vous souhaitez devenir référent compostage bénévole de votre immeuble ? Rapprochez-vous de votre bailleur social ou de votre syndic de copropriété pour faire installer un composteur collectif.
  • L’Agglomération fournit tout le matériel nécessaire et accompagne l’installation de composteurs partagés en pied d’immeubles jusqu’à leur fonctionnement en autonomie.

  • Oui. À partir du 1er janvier 2025, les bacs de collecte des ordures ménagères (bleus/gris) et des emballages-papiers (jaunes) seront collectés tous les 15 jours (sauf en juillet-août et dans les zones touristiques).
  • La taille des bacs sera réajustée selon la composition des foyers, au fil de l’enquête usagers qui sera menée en porte-à-porte auprès de tous les usagers entre janvier 2024 et mi-2025.
  • Afin de faciliter le tri, de nouveaux Points d’Apport Volontaire seront installés un peu partout sur le territoire de l’Agglo pour la collecte des déchets alimentaires, du verre, des ordures ménagères, des emballages-papiers et des textiles.
  • En savoir + sur le nouveau marché de collecte qui sera déployé à partir du 1er mars 2024

  • Oui. À partir du 1er janvier 2025, la collecte en porte-à-porte et en sacs dans l’hyper-centre de La Rochelle et sur le Vieux-Port sera remplacée par le dépôt en Points d’Apport Volontaire (déchets alimentaires, ordures ménagères, emballages-papiers et verre), accessibles avec le nouveau « Pass déchets ».

Pour jeter moins faisons le tri dans nos habitudes

Composter, boire de l’eau du robinet, acheter en vrac, finir son assiette, pailler ses plantations avec des déchets verts, réparer, donner ou vendre ses objets et vêtements, coller un autocollant « Stop pub » sur sa boîte aux lettres… autant de gestes simples pour alléger notre poubelle. Objectif : 60 kg en moins par habitant d’ici 2030.

  • En compostant, je peux réduire mes déchets de 70 kg/hab./an
  • En paillant mes plantations avec les végétaux du jardin, je peux réduire mes déchets de 70 kg/hab./an
  • En réparant, en vendant, en donnant mes objets en bon état, je peux réduire mes déchets de 20 kg/hab./an
  • En collant un Stop pub sur ma boîte aux lettres, je peux réduire mes déchets de 35 kg/foyer/an
  • En évitant le gaspillage alimentaire, je peux réduire mes déchets de 30 kg/hab./an
  • En buvant l’eau du robinet, je peux réduire mes déchets de 12 kg/hab./an
  • En achetant en vrac ou à la coupe, je peux réduire mes déchets de 4 kg/hab./an