Plan Climat Air Energie Territorial

Le PCAET est le document qui établit pour notre territoire les objectifs de baisse des émissions de gaz à effet de serre, de réduction de la consommation d’énergie et de développement des énergies renouvelables.

Un enjeu planétaire

Afin de répondre aux engagements de neutralité carbone pris lors de l’Accord de Paris en 2015 pour lutter contre le réchauffement climatique, l’Agglo a initié l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial. Il est le document, à la fois stratégique et opérationnel, qui établit pour notre territoire les objectifs de baisse des émissions de gaz à effet de serre, de réduction de la consommation d’énergie et de développement des énergies renouvelables.

Dès 2015, l’Agglo de La Rochelle s’est engagée - conformément à la loi de transition énergétique et croissance verte - dans un volet d’actions composant son PCET : Plan Climat Energie Territorial. En 2019, le gouvernement a ajouté de nouvelles exigences sur la qualité de l’air, la séquestration carbone et fait évoluer la démarche en PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial).

Répondre à l'enjeu planétaire du changement climatique

La démarche s’inscrit dans le prolongement de celles, nombreuses, que l’Agglomération a déjà engagées sur la thématique climat-énergie : Territoire à Energie Positive Pour la Croissance Verte (TEPCV), Cit’ergie, PLU intercommunal, La Rochelle Territoire Zéro Carbone… en y ajoutant des nouvelles thématiques : la qualité de l’air, la séquestration carbone, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles.

En 2022, le Conseil Communautaire a arrêté les grandes lignes de son PCAET. Partant du diagnostic du territoire, il définit une stratégie et liste des actions pour atteindre la neutralité carbone, indispensable si l’on veut maintenir le réchauffement dans des limites supportables pour les générations futures et actuelles : sécheresses, incendies, inondations et autres répercussions du changement se faisant chaque année plus pressantes.

Quelles étapes ?

Le Plan Climat se construit d’abord sur un diagnostic de notre territoire : bilan carbone, bilan de la séquestration carbone et énergétique, gisements d’énergie renouvelable, cartographie des réseaux d’énergie, bilan de la qualité de l’air, évaluation de notre vulnérabilité au changement climatique.

A partir des enjeux identifiés dans ce diagnostic, une stratégie est ensuite établie, qui précise par secteurs ou thématiques comment notre territoire peut répondre aux objectifs nationaux de neutralité carbone: diminution des émissions de gaz à effet de serre, baisse des consommation d’énergie, développement des énergies renouvelables.

Enfin, pour mettre en œuvre et rendre concrète cette stratégie, un programme d’actions est décliné. Les mesures qu’il contient touchent des domaines aussi variés que la maitrise de la consommation d’énergie, le développement des énergies renouvelables, l’habitat, la mobilité et ont notamment vocation à établir des liens avec les acteurs locaux : communes, habitants, entreprises… 

Une élaboration concertée

Après son arrêt en Conseil communautaire en mars 2022, le projet de PCAET a été transmis, pour avis, à la Préfecture, à la Région et à l’Autorité environnementale pour une durée de 3 mois.

Une première consultation s’est déroulée du 2 mai au 30 juin 2023, complétée par une phase d’un mois en août 2023.

L’Agglo établira ensuite une synthèse des retours formulés et de la suite qu’elle choisit ou non d’y donner, qui seront exposés dans un rapport.

Enfin, à l’issue de ces différentes étapes, une version finale du projet de PCAET sera soumise à l’adoption des élus communautaires.

En savoir +